Sécurité

Les États-Unis et le Koweït réaffirment leur engagement commun pour la sécurité du Golfe

Hussein Ibrahim au Koweït

image

Le ministre koweïtien des Affaires étrangères Cheikh Ahmad Nasser Mohammed Al-Sabah et le secrétaire d'État américain Mike Pompeo s'adressent aux médias avant leur rencontre au Département d'État à Washington, le 24 novembre. [Saul Loeb/POOL/AFP]

Le quatrième dialogue stratégique entre les États-Unis et le Koweït, qui s'est ouvert le 9 novembre et s'est conclu par une réunion à Washington le 24 novembre, a réaffirmé l'engagement commun des deux alliés à promouvoir la stabilité et la sécurité dans le Golfe.

Pendant deux semaines, des groupes de travail bilatéraux se sont réunis en ligne pour faire progresser le partenariat dans les domaines de la politique, des droits de l'homme, du développement, de la défense, de la sécurité, du commerce, des investissements, de l'éducation, des affaires consulaires, des douanes, de la protection des frontières et de la santé.

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a accueilli son homologue kowéïtien, le ministre des Affaires étrangères Ahmed Nasser Mohammed Al-Sabah, pour la séance de clôture.

« Nos deux pays ont cette année saisi cette occasion pour réaffirmer notre engagement commun envers la stabilité et la sécurité de la région », a fait savoir le Département d'État américain dans un communiqué le 27 novembre.

image

Un commandant de la marine américaine inspecte le masque d'un soldat lors d'exercices militaires conjoints au Koweït. [Photo de Kuwait News Agency]

Les deux parties ont réaffirmé leur « engagement ferme » en faveur de la stabilité du Moyen-Orient et leur partenariat permanent dans la lutte contre le terrorisme.

« Les États-Unis et le Koweït sont solidaires contre l'influence déstabilisatrice du régime iranien au Moyen-Orient », a précisé la déclaration.

« Une relation plus forte entre les États-Unis et le Koweït est un message fort pour la paix, la stabilité et la prospérité dans la région », a-t-il affirmé.

« Le partenariat de défense entre le Koweït et les États-Unis joue un rôle important dans le maintien de la sécurité et de la stabilité régionales, et s'étend aux domaines de la lutte contre le terrorisme et de la dissuasion des agressions extérieures », a indiqué l'expert militaire koweïtien Nasser Salmeen.

Il a rappelé que le Koweït avait organisé en septembre 2018 une réunion des chefs d'état-major des forces armées des pays du Conseil de coopération du Golfe, de l'Égypte, de la Jordanie et du commandement central américain, qui avait eu un impact significatif sur la stabilisation de la région du Golfe.

Les exercices militaires conjoints Dasman-1 entre l'artillerie des forces terrestres koweïtiennes et l'artillerie de l'armée des États-Unis, qui se sont déroulés en février de cette année, ont renforcé les capacités de combat et opérationnelles des forces koweïtiennes, a-t-il rapporté à Al-Mashareq.

Au cours de ce dialogue, a-t-il déclaré, les deux parties « ont discuté de façon approfondie de la future coopération en matière de défense et de la priorité de progresser dans la modernisation des installations militaires au Koweït utilisées conjointement par nos forces et les forces américaines ».

Le partenariat entre les États-Unis et le Koweït est également très fort dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, contre les attaques terroristes potentielles et dans les efforts de tarissement des sources de financement du terrorisme, a-t-il poursuivi.

Cela est destiné à assurer la sécurité de la population des deux pays, a-t-il ajouté, et à priver les terroristes et les criminels de refuge.

Partenariat de longue date

« Notre partenariat avec les États-Unis dure depuis près de 30 ans, la coopération de défense entre les deux pays existe depuis 1990 », a indiqué à Al-Mashareq l'experte en relations internationales Alia al-Shammari.

« Les raisons et les motivations qui ont contraint à forger ce partenariat existent toujours aujourd'hui, même si la source ou le visage de cette menace est différent de ce qu'il était auparavant », a-t-elle déclaré.

« Ces dernières années, le partenariat entre les deux pays dans le domaine de la défense s'est développé, et le Koweït a grandement bénéficié de la présence de bases de l'armée américaine dans la région », a-t-elle indiqué.

« Le pays a acquis des systèmes de défense et a bénéficié d'entraînements qui ont contribué de manière significative à la protection des intérêts stratégiques des deux parties, à la lutte contre la menace croissante du terrorisme et à la réduction des menaces iraniennes », a-t-elle affirmé.

Elle a déclaré que le gouvernement et le peuple koweïtiens sont reconnaissants envers les États-Unis pour leur engagement à préserver la sécurité et la stabilité de la région du Golfe et à protéger la navigation maritime.

« Une vigilance constante est nécessaire »

Les liens entre les États-Unis et le Koweït vont se poursuivre, et un nouveau groupe de travail bilatéral axé sur la coopération politique, les droits de l'homme et le développement a débuté ses travaux.

Le 4e dialogue stratégique a été « très fructueux, en particulier dans le domaine du développement », a rapporté l'expert stratégique Ahmed al-Sadhan à Al-Mashareq.

Le Fonds koweïtien et l'USAID ont signé un accord qui inclura un développement et une coopération globaux dans tous les domaines, de l'énergie à la sécurité alimentaire, a-t-il fait savoir.

Un autre accord devrait faciliter la coopération sur les questions de santé, la recherche médicale, le partage des connaissances et d'autres domaines encore.

Le Koweït et les États-Unis « sont parfaitement conscients qu'une vigilance constante est nécessaire face aux menaces terroristes mondiales et sont déterminés à prendre davantage de mesures pour empêcher le financement du terrorisme », a déclaré al-Sadhan.

« Par conséquent, nous coordonnons des efforts communs pour échanger et partager des informations telles que les données biométriques, ce qui contribuera à dissuader les attaques terroristes », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500