Les Émirats arabes unis cèdent des positions à l'Arabie saoudite dans le sud du Yémen pour atténuer les tensions

Les Émirats arabes unis ont cédé lundi 14 octobre aux forces saoudiennes des positions clés dans la ville d'Aden, dans le sud du Yémen, afin de désamorcer les tensions entre les séparatistes et le gouvernement, a annoncé l'AFP.

Les EAU ont formé et soutenu des forces du Conseil de transition du Sud (STC) séparatiste, qui cherche à établir un Sud du Yémen indépendant, bien qu’il soit un pilier essentiel de la coalition militaire saoudienne soutenant le gouvernement contre les Houthis (Ansarallah) soutenus par l’Iran.

Le gouvernement yéménite reconnu internationalement et le CTS ont mené des négociations indirectes en Arabie saoudite en vue de parvenir à un accord de partage du pouvoir, après les affrontements qui ont éclaté plus tôt cette année.

Les forces de sécurité du CST ont déclaré que les EAU "se sont retirés" de la base aérienne d'Al-Anad, la plus grande base du Yémen située au nord d'Aden, l'aéroport international de la ville du sud et un port "et les ont remis aux troupes saoudiennes", a déclaré un responsable de la sécurité.

Le retrait vise apparemment à faciliter la conclusion de l'accord entre le gouvernement et les séparatistes.

Le responsable, qui a requis l'anonymat, a déclaré qu'il y avait eu "beaucoup de progrès" ces derniers jours dans les négociations en cours en Arabie saoudite.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha