L'Arabie saoudite lance un appel conjoint pour mettre fin aux combats dans le sud du Yémen

L’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont renouvelé dimanche 8 septembre leur appel au dialogue entre le gouvernement yéménite et les séparatistes du Sud, a rapporté l’AFP.

Dans une déclaration commune publiée par les médias publics des deux pays, les puissances du Golfe "ont réaffirmé leur soutien constant au gouvernement légitime du Yémen".

Les deux pays ont appelé les parties belligérantes à cesser immédiatement "toutes les opérations militaires" et "d'arrêter la propagande médiatique" qui alimente les hostilités, a ajouté le communiqué.

Le mois dernier, les combats entre séparatistes et partisans du gouvernement yéménite ont ouvert un nouveau front dans la guerre complexe du Yémen.

Les forces de la ceinture de sécurité - dominées par le Conseil de transition sud - ont pris le contrôle d'Aden, qui est la base du gouvernement depuis son éviction de Sanaa par les Houthis (Ansarallah) soutenus par l'Iran en 2014.

La semaine dernière, l'Arabie saoudite a averti les séparatistes soutenus par les Émirats arabes unis que toute tentative de déstabilisation du Yémen constituait une menace pour le royaume, tout en soulignant qu'il n'y avait "aucune alternative" au gouvernement.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha