Les Etats-Unis disent qu'une tentative de lancement d'un satellite montre la menace iranienne

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a accusé mardi 15 janvier l'Iran de constituer une menace de missiles après que Téhéran a défié ses avertissements et tenté de mettre un satellite en orbite, sans succès, a rapporté l'AFP.

Pompeo a réaffirmé que ce lancement était contraire à la résolution 2231 de 2015 du Conseil de sécurité de l'ONU, qui entérinait un accord international sur la fin des armes nucléaires iraniennes. Les États-Unis se sont retirés de l'accord.

"Au mépris de la communauté internationale et de la résolution 2231 du Conseil de sécurité, le régime iranien a lancé aujourd'hui un lanceur spatial", a déclaré Pompeo dans un article publié sur les médias sociaux.

"Le lancement montre une nouvelle fois que l’Iran cherche à renforcer ses capacités en missiles qui menacent l’Europe et le Moyen-Orient", a-t-il écrit.

Le ministre iranien des Télécommunications a déclaré que le pays avait lancé avec succès le satellite Payam, mais que celui-ci n'avait pas été placé sur orbite.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha