Les Houthis tuent 4 enfants dans un bombardement à Taez au Yémen

Le bombardement des Houthis d'un quartier résidentiel de la troisième plus grande ville du Yémen, Taez, a tué quatre garçons âgés de sept à quinze ans, selon l'AFP, a déclaré un responsable local mardi 19 septembre.

La ville est en grande partie entre les mains du gouvernement soutenu par les Arabes mais a été un champ de bataille clé dans le conflit qui a ravagé le Yémen depuis mars 2015 alors que les Houthis (Ansarallah) occupent une grande partie de la campagne environnante.

Les bombardements du lundi soir ont frappé le quartier résidentiel d'al-Jamaliya, l'un des plus anciens de la ville, a indiqué le responsable.

Il a suivi un bombardement similaire vendredi qui a tué trois enfants, dont deux jouaient au football à ce moment-là.

Ces morts ont provoqué la condamnation par le Comité International de la Croix-Rouge et Human Rights Watch.

"Ce qui s'est passé vendredi est un autre rappel de l'immense souffrance que les civils du Yémen subissent dans leur vie quotidienne", a déclaré le directeur régional du CICR pour le Proche et le Moyen-Orient, Robert Mardini.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500