Sécurité

Les forces égyptiennes abattent 126 activistes dans le Sinaï Nord et en arrêtent 266

Mohammed Mahmoud au Caire

image

Des membres des forces armées égyptiennes lancent un raid contre un repaire de terroristes dans le Sinaï Nord, comme le montre cette image tirée d'une vidéo publiée le 3 mai 2020. [Photo fournie par le ministère égyptien de la Défense]

L'armée égyptienne a porté un coup cinglant aux groupes terroristes dans le Sinaï Nord, tuant 126 activistes et détruisant des centaines de leurs repaires et engins explosifs improvisés (EEI), ont annoncé dimanche 3 mai les forces armées égyptiennes.

Cette série d'opérations antiterroristes est intervenue quelques jours après que dix soldats, dont un officier, ont été tués et blessés dans une attaque à l'EEI contre leur véhicule blindé à Bir al-Abed, dans le Sinaï Nord, le 30 avril.

« L'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) a revendiqué cette attaque dans une déclaration relayée par ses canaux de propagande.

Le lendemain, l'armée a abattu deux activistes présumés dans le Sinaï Nord, a indiqué son porte-parole Tamer al-Rifaie.

image

Les forces armées égyptiennes mènent une opération contre les repaires de terroristes dans le Sinaï Nord, comme le montre cette image tirée d'une vidéo publiée le 3 mai 2020. [Photo fournie par le ministère égyptien de la Défense]

L'armée a publié dimanche une vidéo présentant ses dernières opérations antiterroristes dans la péninsule du Sinaï, dans laquelle elle indique que 126 activistes présumés ont été tués lors de 22 raids et seize opérations de haut niveau, tandis que quinze militaires ont été tués ou blessés.

L'armée a ajouté que 228 « repaires utilisés par des éléments terroristes » avaient été détruits, et 266 « éléments criminels » arrêtés.

Ces activistes ont été neutralisés dans le cadre d'un plan de sécurité conjoint entre la police et l'armée « pour traquer et écraser les éléments terroristes au Sinaï et détruire leurs infrastructures », a déclaré dimanche soir le commandement général des forces armées dans un communiqué.

Les forces conjointes ont également découvert et détruit « 630 EEI posés pour cibler nos forces pendant leurs déplacements dans la zone d'opérations, ainsi que huit ouvertures de tunnel », a-t-il rapporté.

Lors de l'un des raids menés tôt dimanche matin, 18 activistes présumés ont été tués lors d'échange de coups de feu avec les forces de sécurité dans le Sinaï Nord, a déclaré le ministère de l'Intérieur.

« La sécurité nationale avait reçu des renseignements sur des éléments terroristes se cachant dans une maison à Bir al-Abed, où ils prévoyaient de lancer des opérations hostiles », a fait savoir le ministère dans un communiqué.

« Leur repaire a été pris pour cible et un échange de tirs s'en est suivi, conduisant à la mort de 18 [activistes]. »

« Treize fusils automatiques, trois EEI prêts à exploser et deux gilets explosifs ont été découverts », a-t-il déclaré.

« Plan de sécurité intégré »

Les opérations menées par l'armée et les forces de police se basent sur un renseignement intégré et rapide visant les groupes extrémistes, a expliqué le major général Hesham al-Halabi, conseiller à l'Académie militaire Nasser de Gizeh.

« Les agences de sécurité ont pu infiltrer ces groupes au cours des dernières années et acquérir une expertise très avancée dans la collecte de renseignements sur leurs activités et leurs mouvements et dans le recrutement de nouveaux éléments », a-t-il déclaré à Al-Mashareq.

Selon la déclaration des forces armées, a-t-il indiqué, ces groupes possèdent toujours des ressources importantes qui sont suivies par les agences de sécurité afin de pouvoir lancer davantage de frappes préventives.

« La lutte contre le terrorisme dans le Sinaï s'inscrit dans le cadre d'un plan de sécurité et militaire intégré mené par les forces armées, non seulement dans le Sinaï, mais aussi le long de tous les points stratégiques en Égypte, que ce soit aux frontières orientale, occidentale ou méridionale, pour drainer les sources du terrorisme », a conclu al-Halabi.

Aimez-vous cet article?

1 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500

Non

Répondre