Sécurité |

L'Arabie saoudite intercepte des missiles Houthis ciblant des villes

AFP

image

Brian Hook,représentant américain spécial sur l'Iran, examine ce que les responsables saoudiens disent être des missiles et drones houthis fabriqués par l'Iran et interceptés sur le territoire saoudien et les restes d'un "missile de croisière" qui s'est écrasé à l'aéroport d'Abha le 12 juin, lors d'une visite à une base de l'armée à al-Kharj le 21 juin 2019. [Fayez Nureldine/AFP]

Les missiles tirés par les Houthis (Ansarallah) appuyés par l'Iran, du Yémen ciblant des villes en Arabie saoudite avaient été interceptés, a annoncé la coalition arabe jeudi 20 février.

« Ils ont été lancés de manière systématique et délibérée pour cibler les villes et les civils , ce qui est une atteinte flagrante du droit humanitaire international», a affirmé le porte-parole de la coalition, Turki al-Maliki, d'après l'Agence de presse saoudienne (SPA).

Sanaa, qui est sous le contrôle des Houthis depuis que la milice a mené un coup en septembre 2014, est devenue « un centre d’assemblage, d’installation et de lancement de la milice Houthie pour des missiles balistiques qui visent le royaume », a-t-il ajouté.

L'Arabie saoudite ne cesse d'accuser l'ran de fournir les armes sophistiquées aux Houthis , une accusation que Téhéran nie.

La coalition arabe est intervenue en 2015 pour soutenir le gouvernement du Yémen lorsque le Président Abd Rabbu Mansour Hadi est parti en exile en Arabie saoudite quand les Houthis ont encerclé son dernier territoire restant à et autour d'Aden.

Depuis lors, le conflit a tué des dizaines de milliers de personnes, dont la plupart des civils, selon les agences de secours.

Les combats ont provoqué ce que l'ONU qualifie de pire crise humanitaire au monde, où des millions de déplacés ont besoin d'aide.

Aimez-vous cet article?
12
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha