Sécurité |

Les attaques des Houthis contre un aéroport civil saoudien déclenchent des tensions régionales

Sultan al-Barei à Riyad et AFP

image

Un missile tiré par les Houthis soutenus par l'Iran a touché l'aéroport d'Abha le 12 juin, blessant 26 civils. [Photo fournie par la Saudi Press Agency]

L'attaque des Houthis (Ansarallah) du Yémen soutenus par l'Iran contre un aéroport civil du sud de l'Arabie saoudite mardi 2 juillet, s'inscrit dans un contexte de tensions régionales accrues avec l'Iran.

Cette attaque transfrontalière, qui a blessé neuf civils, est la dernière d'une série d'attaques liées à l'Iran contre des cibles civiles dans le royaume, y compris des attaques antérieures contre le même aéroport, a déclaré la coalition arabe.

« L'attaque terroriste contre l'aéroport d'Abha [...] a fait neuf blessés parmi les civils, dont huit Saoudiens et un civil détenteur d'un passeport indien », a fait savoir la coalition arabe dans un communiqué publié mardi par la Saudi Press Agency.

Les Houthis ont précédemment déclaré avoir « lancé une vaste opération » contre l'aéroport international d'Abha avec des drones, selon leur chaîne de télévision Al-Masira.

L'Arabie saoudite a accusé à plusieurs reprises l'Iran de fournir des armes sophistiquées aux Houthis, qui ont, ces dernières semaines, intensifié les attaques avec des missiles et des drones par-delà la frontière, une accusation rejetée par Téhéran.

Le 14 juin, les forces saoudiennes ont intercepté cinq drones lancés par les Houthis et visant l'aéroport d'Abha et la ville voisine de Khamis Mushayt, selon la coalition arabe.

Deux jours plus tôt, le 12 juin, une attaque de missile déclenchée par les Houthis contre l'aéroport d'Abha avait blessé 26 civils, poussant la coalition arabe a promettre des « actes durs ».

Et le 23 juin, une autre attaque des Houthis contre l'aéroport d'Abha a tué un Syrien et blessé 21 autres civils, a rapporté la coalition arabe.

Le 24 mai, les forces aériennes saoudiennes ont abattu un drone équipé de bombes et déployé par les Houthis qui visait l'aéroport de Jizan, près de la frontière sud avec le Yémen et utilisé chaque jour par des milliers de civils, a fait savoir la coalition arabe.

Les Houthis ont revendiqué l'attaque par l'intermédiaire d'Al-Masirah, leur organe de presse.

La veille, l'Arabie saoudite avait abattu un drone chargé d'explosifs déployé par les Houthis et visant l'aéroport de Najran, également près de sa frontière sud.

Attaques contre des civils

« L'Iran poursuit sa politique de tension et d'instabilité au Moyen-Orient et dans le Golfe grâce aux transgressions successives commises par les groupes qui agissent pour son compte », a expliqué l'expert militaire saoudien Mansour al-Shehri à Al-Mashareq.

Les attaques des Houthis soutenus par l'Iran visent principalement des zones et des installations civiles en Arabie saoudite, a-t-il poursuivi, « causant morts et blessures ».

Le soutien de l'Iran aux Houthis a prolongé la guerre au Yémen et a contribué à la crise humanitaire qui en a résulté, caractérisée par de graves pénuries alimentaires et des épidémies de maladies telles que le choléra, a-t-il affirmé.

Le Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) iranien a « équipé les Houthis de technologies militaires qui leur ont permis de mener des attaques contre des sites et des installations civiles depuis plus d'un an », a déclaré Al-Shehri.

Guerre par procuration

« L'Iran s'appuie sur une tactique de guerre par procuration menée principalement par les branches militaires qu'il a établies et soutenues dans la région », a déclaré le politologue Abdoul Nabi Bakkar à Al-Mashareq.

Il a cherché à porter le combat hors de ses propres frontières en utilisant ses affiliés « pour lancer des attaques visant à semer une agitation et une tension constantes », a-t-il expliqué.

Mettre un terme à ces attaques est devenu une demande mondiale, a déclaré Bakkar.

Le seul but des attaques perpétrées par les intermédiaires des Iraniens dans la région est de « maintenir la région dans un état de tension et d'insécurité constantes », a déclaré à Al-Mashareq Abdoullah al-Ameri, officier retraité de l'armée des Émirats arabes unis.

Par ce biais, l'Iran cherche à mettre en œuvre sa politique expansionniste en pénétrant profondément dans les zones de tension, a-t-il ajouté, « ce qui a été le cas en Syrie, au Liban, en Irak et au Yémen ».

Le CGRI poursuit ses attaques répétées de manière extrêmement dangereuse « pour la vie et la stabilité de milliers de civils, si jamais ces attaques par ses intermédiaires devaient prendre de l'ampleur et se transformer en un conflit ouvert », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
39
NON
8 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha

C'est étrange. Est ce que les arabes ont atteint ce niveau de stupidité? Ce sont eux qui ont fait de l'Iran à ce qu'il est aujourd'hui. Ce sont eux qui ont consolidé son influence politique dans la région. Et maintenant ils font chanter les arables sous le prétexte de les protéger contre l'Iran. Si l'Iran constitue une menace à la navigation internationale dans la région, il serait logique que l'Iran soit supprimé. La présence de bases et armées américaines et européennes dans les eaux territoriales arabes ou dans un pays arabe signifie seulement qu'elles sont des forces d'occupation sous la couverture de protection contre l'Iran. Réveillez-vous Arabes! Si vous ne pouvez pas assurer votre propre protection, celle de votre sol et eaux régionales, alors vous ne méritez pas de vivre.

Répondre

J'attends que Riyad soit touché comme Sanaa. Les civils seront contre les civils.

Répondre

Et comment appelez-vous le bombardement par l’Arabie saoudite des aéroports civils de Sanaa, Taiz et al-Hodeidah? Dans Son Livre, Dieu a dit que nous devrions attaquer ceux qui nous attaquent.

Répondre

Vous assiegez le Yémen depuis le sol, l’air et la mer. Comment pouvez-vous accuser les Houthis de recevoir un soutien de l'Iran? Comment ce soutien est-il fourni? D'où?! À qui mentez-vous? Honte à vousi! Ayez de la pudeur!

Répondre

Oh! Comme vos prétextes sont sales et impolis! L'Iran est proche de vous. Si vous étiez des hommes, allez libérer vos îles et coupez les bras comme vous le confirmez de la tête. Vous êtes des menteurs, des hypocrites et des esclaves de l’Amérique et d’Israël. Vous avez tué des innocents au Yémen. Vous avez décortiqué des arbres et des cailloux. Vous avez fermé des aéroports. Vous nous avez assiégés et privés de nourriture et de médicaments. Vous vous battez contre nos moyens de subsistance et notre économie. Cependant, nous avons des hommes qui fabriquent maintenant des armes et qui vous piétinent le long de la frontière. Vos soldats vont fuir les hommes et l’armée yéménites. vous n'avez aucune cause. Nous sommes les propriétaires de la terre. Nous nous défendrons en utilisant tout ce qui est en notre pouvoir contre ceux qui nous attaquent. Nous allons marcher sur vous, Al Saud. Vous mentez à votre peuple à propos de l'Iran. L’Iran n’est pas au Yémen, mais dans votre cerveau, hommes impolis! Vous avez divisé le monde arabe. Vous vous êtes alliés avec Israël et l’Amérique. Vous avez vendu al-Qods et normalisé vos relations avec les Juifs. Vous mentez toujours. Cependant, si Dieu le veut, votre fin sera entre les mains des hommes du Yémen qui déracineront votre malice du monde arabe. Demain, n'est pas loin!

Répondre

Pourquoi le régime saoudien continue-t-il de mentir à son peuple en étant incapable de défendre son espace aérien alors qu'il a déjà payé des centaines de milliards pour acheter un arsenal d'armes, de munitions et de mercenaires? Le peuple yéménite triomphera de tous les pays de la coalition, dont l'Amérique et le maudit Israël, ainsi que de tous les traîtres et agents vénérant le dirham et le riyal et ayant vendu et trahi leur patrie.

Répondre

C'est juste de l'absurdité! Ils parlent de l’Iran, de la guerre par procuration, etc. Qui a déclenché la guerre, idiot?! Tout le monde le sait. Vous êtes dans une vallée de mensonges et de charlatanisme. Les Yéménites fabriquent maintenant des fusées et des drones, tandis que vous vous abonnez maintenant à des chaînes. Vous organisez une exposition sur les restes de drones yéménites. Soit vous vous battez avec des hommes et vous faites toucher sans vous plaindre, soit vous l'arrêtez. Ce sera plus honorable pour vous, Saoudiens, et vous pourrez ensuite aller vous occuper de l'ouverture et des discos islamiques!

Répondre

Ceux qui veulent se damner, laissez-les mentir. Vous devriez avoir honte de vous-même, vous qui vous présentez comme analystes à la demande. Vous devriez demander à vos femmes si elles croient en vos mensonges. Voyez comment ils vous répondraient. L'Iran, vous bâtards, a trois îles émiraties. Attendez juste, oubliez-moi, et restaurer vos îles, puis venez parler aux hommes, o, quasi-hommes! La coalition sioniste a détruit, assassiné et déplacé des Yéménites. Vous avez pillé du pétrole, du gaz et toutes sortes de richesses. Même les arbres n’ont pas été épargnés, quasi-hommes! Vous tuez vos frères yéménites, normalisez vos relations avec les Israéliens, et les Américains vous piétinent avec leurs chaussures. Salman la scie, de quelle religion tirez-vous [vos principes]? Ni le livre de Dieu [i.e. Coran], ni son prophète n’approuverait ce que vous faites à vos frères du monde arabe. Le problème est que Trump vous connaît plus que votre propre peuple. C’est parce que Trump sait que vous n’avez pas le sang arabe original, bâtards. Par Dieu, salutations à toutes les épouses d’un roi, ou d’un prince et toute femme qui a exprimé ce que certains hommes de ce royaume et de ces Émirats ne pouvaient pas dire, en se réfugiant dans d’autres pays. C'est le moins qu'elles puissent faire.

Répondre