Sécurité

Les forces égyptiennes et françaises mènent des exercices conjoints

Par Mohammed Mahmoud au Caire

image

Le chasseur de mines français Capricorne M653 a participé à un exercice récent avec les forces égyptiennes. [Photo fournie par le ministère égyptien de la Défense]

Les forces aériennes et navales égyptiennes et françaises ont participé cette semaine à des exercices militaires conjoints dans et au-dessus des mers rouge et méditerranéenne pour renforcer les capacités militaires face aux menaces communes, ont indiqué les forces armées égyptiennes.

Mercredi, 19 février, les forces navales égyptiennes à la base militaire Baranis et la frégate française Forbin ont mené des exercices navals conjoints dans la flotte sud à la mer rouge, ont affirmé les forces armées égyptiennes dans un communiqué.

Un jour plus tôt, le porte-avions Charles de Gaulle a participé aux exercices conjoints de défense (ADEX) de la mer méditerranéenne, avec la participation de Rafales égyptiennes et les avions de chasse français F-16.

« Les forces françaises et égyptiennes ont mené des missions de recherche et de sauvetage dans et hors des eaux territoriales égyptiennes», ont fait savoir les forces armées mardi.

image

Le chasseur de mines égyptien Burullus a participé récemment à un exercice conjoint avec les forces françaises. [Photo fournie par le ministère égyptien de la Défense]

Elles ont également participé à l'entraînement pour la défense et l'attaque de cibles navales vitales dans la Mer Rouge, et ont conduit des exercices de ravitaillement en vol, a souligné le communiqué.

Lundi, les forces navales des deux pays ont mené un exercice conjoint dans la méditerrané avec la participation du chasseur de mines égyptien Burullus et le chasseur de mines français Capricorne.

L'exercice survient alors que Capricorne a terminé sa visite au port d'Alexandrie.

Dans un communiqué lundi, les forces armées égyptiennes ont affirmé que l'exercice comprenait plusieurs activités, y compris le dégagement et la neutralisation des mines maritimes.

Ces exercices démontrent la capacité des forces navales et le personnel militaire participant à mener des missions avec une haute précision, a-t-il souligné.

Échange d’expertise militaire

« Les exercices ont pour but de transférer et échanger l'expertise à l'appui des efforts de stabilisation et la sécurité régionale», a précisé le communiqué des forces armées.

Cela fait partie du plan du Commandement général des forces armées à renforcer et promouvoir la coopération militaire avec les alliés de l’Égypte, a-t-il ajouté.

Les exercices conjoints démontrent les plus hauts niveaux de coordination qui existent entre les forces armées des deux pays, a signalé le général de division Mohammed Zaki al-Alfi, un conseiller à l'Académie militaire Nasser.

Ils révèlent aussi le haut niveau de confiance mutuelle entre les deux pays face aux menaces communes contre leur sécurité et la sécurité de la méditerranée de l'est, a-t-il confié à Al-Mashareq.

« Ces exercices marins conjoints ne sont pas les premiers de ce genre entre les deux pays, vu qu'ils ont été précédés pard'autres exercices conjoints ces années dernières», a-t-il noté.

« Ces exercices sont axés sur plusieurs objectifs, y compris la coopération conjointe dans le dégagement des mines et la sécurisation de la méditerranée de l'est et du sud », a-t-il ajouté.

« L'exercice est une forte indication du niveau de préparation des deux pays et de leur coordination totale pour sécuriser la méditerranée de l'est et du sud», a indiqué al-Alfi.

Aimez-vous cet article?
1
1 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire

Vous étés vraiment magnifique Félicitation

Répondre