L’Égypte, les États-Unis et les Émirats arabes unis participent à un exercice militaire conjoint

Les forces navales et aériennes égyptiennes, américaines et des Émirats arabes unis participent à un exercice militaire conjoint "Eagle Salute - Eagle Response 2019" qui a débuté lundi 22 juillet dans la mer Rouge, a rapporté le quotidien égyptien Ahram Online.

L’Arabie saoudite participe aux exercices en tant qu’observateur, a déclaré l’armée égyptienne dans un communiqué.

Diverses unités des forces navales égyptiennes, américaines et des Émirats arabes unis participent à l'exercice dans les eaux territoriales égyptiennes, utilisant des frégates, des vedettes lance-missiles et des chasseurs de mines.

Des unités spéciales de la marine, la garde côtière et des avions de combat F-16 participent à cet exercice conjoint.

L’exercice a été précédé d’une conférence conjointe et de conférences théoriques à l’intention des forces participantes afin d’établir une forte cohésion et une bonne communication entre elles et d’unifier leurs concepts opérationnels avant de commencer.

Les forces spéciales égyptiennes et américaines ont commencé l'exercice en effectuant une fouille d'un navire.

L'exercice vise à renforcer la coopération entre les forces participantes, à partager les connaissances sur les systèmes et techniques militaires et à renforcer les efforts visant à assurer la sécurité et la stabilité de la marine dans la région, a indiqué le communiqué.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire