http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2019/07/22/feature-01

Sécurité |

Les forces de sécurité d'Abyan promettent d'éliminer Al-Qaïda

Photo datant du 31 août 2010 de trois hommes en moto passant devant un poste de contrôle de l'armée à l'entrée de la province d'Abyan au Yémen. [AFP PHOTO / STR]

Le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi a présenté ses condoléances à la suite de l'attaque meurtrière qui a eu lieu à un point de contrôle d'Abyan et a appelé les dirigeants de la province et les forces de sécurité opérant dans la province à renforcer leur vigilance.

Cinq soldats ont été tués et quatre autres blessés lors d'une attaque d’Al-Qaïda vendredi matin 19 juillet contre un poste de contrôle dans la région de Lahmar, dans le district de Mudiyah, a annoncé dans un communiqué les forces de la ceinture de sécurité.

Les assaillants ont lancé une attaque au moyen de mitraillettes, de grenades propulsées par fusée (RPG) et d'armes de moyen calibre contre des soldats se trouvant au poste de contrôle, a annoncé la force soutenue par les Émirats arabes unis.

Dans un message de condoléances, Hadi a déclaré que la justice parviendrait aux auteurs de l'attaque, qui tentaient en vain de semer le trouble et la sédition et compromettaient la sécurité et la stabilité.

Lors d'une visite au poste de contrôle de Lahmar pour présenter ses condoléances, le commandant des forces de la ceinture de sécurité à Abyan le général de brigade Abdoul Latif al-Sayed a juré d'éliminer le terrorisme.

Le sang des soldats ne sera pas versé en vain, a-t-il déclaré, soulignant que de tels incidents ne feraient que renforcer la détermination et la volonté des forces de sécurité à poursuivre et éliminer les coupables et à rétablir la sécurité et la stabilité.

Engagement à la sécurité

Le vice-gouverneur de la province d'Abyan, Abdoul Aziz al-Hamzah, a déclaré que les forces de sécurité continueraient de s'acquitter de leur tâche de poursuivre les éléments terroristes et s'acquitteraient de leur devoir de maintenir la sécurité et la stabilité, "quel qu'en soit le coût".

Un responsable local du district de Mudiyah, qui a requis l'anonymat, a déclaré à Al-Mashareq que des éléments terroristes avaient saisi une camionnette militaire appartenant aux forces de la ceinture de sécurité au poste de contrôle de Lahmar.

Ils ont incendié une autre camionnette militaire, un véhicule blindé et d'autres équipements militaires appartenant au poste de contrôle de sécurité, a-t-il déclaré.

Les attaques ont eu lieu après une période de calme dans le district, a-t-il indiqué, "qui a vu les soldats du poste de contrôle baisser leur niveau de vigilance et de préparation".

Al-Qaïda a déjà subi de lourdes pertes dans le district de Mudiyah, a-t-il ajouté, appelant les soldats du district à rester en alerte totale à tout moment.

Besoin de prudence extrême

L’attaque d’Al-Qaïda contre le point de contrôle de la sécurité dans la province d’Abyan était anticipée, a déclaré à Al-Mashareq l'analyste politique et écrivain Faissal Ahmed.

Il a noté que le 30 juin, le ministre de l'Intérieur avait donné des instructions au gouverneur d'Abyan et aux commandants des différentes forces de sécurité pour augmenter leur niveau de préparation et élaborer des plans pour l'installation de points de contrôle supplémentaires.

Al-Qaïda a perdu un certain nombre de ses combattants et son plus important camp d'entraînement à Wadi Omran, au nord-est du district de Mudiyah, lors d'une bataille contre les forces de la coalition yéménite et arabe le 23 février, a précisé Ahmed.

Par conséquent, les soldats des postes de contrôle de sécurité doivent faire preuve d'une extrême prudence, a-t-il affirmé.

Ahmed a souligné les pertes subies par Al-Qaïda dans la plupart des districts d'Abyan, après les avoir contrôlées pendant un certain temps, et a déclaré que cela signifie que la bataille contre le groupe nécessitera probablement du temps et de la patience.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
17
3

1 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha
| 2019-08-04

Que Dieu ait pitié de nous, ô commandant héroïque Mounir Abul Yamama! Que Dieu vous couvre par sa miséricorde. Nous suivrons votre chemin.

Répondre