Sécurité

Les forces yéménites tuent un chef d'al-Qaïda à Abyan

Par Nabil Abdoullah al-Tamimi à Aden

image

Des civils et des forces yéménites à Zinjibar, capitale de la province d'Abyan le 15 août 2016, un jour après qu'ils soient entrés dans la ville pour la reprendre à al-Qaïda. [Salah al-Obeidi/AFP]

Les forces yéménites ont récemment réussi à déjouer une attaque d'al-Qaïda contre un poste de sécurité dans la région d'al-Wadea de la province d'Abyan, tuant un agent supérieur avant qu'il puisse atteindre sa cible, ont indiqué des responsables.

Le 13 décembre, le leader d'al-Qaïda et expert en explosifs Saleh al-Barak a échangé des tirs avec les forces stationnées au poste de sécurité, a rapporté Mohammed Sabgha, commandant des forces de la Ceinture de sécurité dans la région d'al-Wadea.

Al-Barak a trouvé la mort dans cet échange de feu qui a duré plusieurs minutes, avant qu'il ne puisse atteindre le poste avec ses deux compagnons, a-t-il raconté à Al-Mashareq, ajoutant que ces derniers ont réussi à fuir les lieux.

« Les membres du poste étaient aux aguets lorsqu'il a lancé son attaque, et ils ont réussi à le tuer avant qu'il ne puisse atteindre le centre du poste de sécurité », a indiqué Sabgha.

« Al-Barak est un dangereux leader d'al-Qaïda, un expert en explosifs et un fabricant de ceintures explosives », a-t-il déclaré. « S'il avait réussi à déclencher la ceinture d'explosifs qu'il transportait, cela aurait suffi à tuer tout le monde sur le poste de sécurité, les membres comme les passants. »

Les forces de la Ceinture de sécurité avaient déjà attaqué la maison d'al-Barak et avaient arrêté son frère, a précisé Sabgha, ajoutant qu'un stock d'explosifs, de ceintures explosives et plusieurs armes ont été trouvés dans la maison.

« Al-Barak est coupable du meurtre d'officiers de la Ceinture de sécurité, dont Hakim Amir, et d'un autre des comités populaires, [Mansour] al-Naes », a-t-il fait savoir.

« Il est également responsable de l'attaque à la bombe contre le tribunal d'al-Wadea, lorsque des éléments [d'al-Qaïde] ont pris le contrôle de la région».

Situation de sécurité améliorée

Les forces yéménites de l'armée et de la Ceinture de sécurité ont réussi à libérer le district d'al-Wadea début septembre dans le cadre d'une campagne visant à débarrasser Abyan d'al-Qaïda.

Une campagne de capture d'éléments terroristes a été menée par la 1ère brigade d'infanterie, sous le commandement du brigadier général Mounir al-Yafei (« Abou al-Yamama »), et par les forces de la Ceinture de sécurité à Abyan, sous le commandement du colonel Abdoul Latif al-Sayyid.

Cette campagne a permis la capture de dirigeants d'al-Qaïda et la saisie d'une grande usine qui étaient utilisées pour la fabrication d'engins explosifs improvisés (EEI), de « bombes collantes », de voitures piégées et d'autres types d'explosifs, a fait savoir Sabgha.

« La situation de sécurité à al-Wadea est meilleure par rapport à l'époque où des éléments d'al-Qaïda se trouvaient dans la région», a déclaré Qasim Abadi, directeur du district d'al-Wadea, à Al-Mashareq.

« L'amélioration sensible de la situation de sécurité est due aux sacrifices consentis par les troupes de la Ceinture de sécurité et les membres de l'armée, qui continuent de traquer les éléments terroristes et d'attaquer leurs bases », a-t-il indiqué.

« Les réussites successives de sécurité sont le résultat de la coopération des comités populaires et des citoyens avec les membres de la Ceinture de sécurité », a déclaré Abdoul Majid al-Salahi, du conseil local de la province d'Abyan.

« Les souffrances des habitants lorsque les éléments d'al-Qaïda se trouvaient dans leurs régions les ont motivés à coopérer et à en faire plus pour la sécurité et la stabilité à ce stade », a-t-il déclaré à Al-Mashareq.

Le 14 décembre, lors d'une réunion avec des membres de la sécurité dans la province, le général de division et gouverneur d'Abyan Abou Bakr Hussain Salem a souligné l'importance de rester très vigilant et d'augmenter les programmes de formation.

Il a également insisté sur le besoin de bâtir une relation forte avec la communauté locale « afin d'obtenir davantage de succès en matière de sécurité », a affirmé al-Salahi.

Aimez-vous cet article?
4
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire