Terrorisme

Les forces yéménites répriment al-Qaïda à Lahj dans la province d'Abyan

Par Abou Bakr al-Yamani à Sanaa

image

Un homme yéménite regarde un véhicule en feu à la suite d'un attentat suicide à la voiture piégée à Lahj, un bastion d'al-Qaïda, le 27 mars. [Saleh al-Obeidi / AFP]

Les forces de la ceinture de sécurité au Yémen ont tué mercredi 27 septembre le chef d'al-Qaïda, Ahmad Abdoul Nabi, a Yafaa dans le gouvernorat de Lahj lors d'un échange de feu, ont annoncé jeudi les médias locaux.

Les forces de sécurité ont attaqué une maison à Yafaa où résident les éléments d'al-Qaïda et ont tué Abdoul Nabi et ont arrêté deux autres, selon des informations.

La répression d'al-Qaïda à Lahj a été lancée dans le cadre du plan de sécurité mis en place après la visite du 9 septembre du Premier Ministre Ahmad Obaid Bin Dagher dans la province, a déclaré Awad al-Salahi, secrétaire général du conseil local de Lahj.

Le comité de sécurité provincial a approuvé un plan au début de septembre pour combattre les éléments d'al-Qaïda et d'autres hors-la-loi qui cherchent à saper la stabilité dans la province, a-t-il indiqué dans une déclaraction à Al-Mashareq.

La répression de la sécurité se poursuivra jusqu'à ce que la province soit complètement sécurisée, a-t-il souligné.

Jeudi, le commandant des forces de la ceinture de sécurité à Yafaa, Abdoul Razzaq al-Jaradmi, a déclaré que les forces de sécurité "continueraient à chasser les éléments d'al-Qaïda à Yafaa, où qu'ils soient".

"Nous sommes ici pour nettoyer nos zones de terrorisme et ne tolérerons aucun élément terroriste", a-t-il déclaré dans un communiqué. "Nous allons frapper avec un poing de fer quiconque essaie de nuire à la sécurité de la patrie et du citoyen".

Pendant ce temps, à Abyan, la campagne de sécurité actuellement en cours dans la province, a piégé l'expert des explosifs et des explosifs improvisés (DEI) d'al-Qaïda.

Les forces d'intervention rapides ont attaqué mercredi la maison de l'élément d'al-Qaïda al-Khedhr Ahmed Hussein, également connu sous le nom d'al-Darmali, dans la ville d'al-Ayn, et l'ont arrêté.

Al-Darmali, un chef de file d'al-Qaïda dans Al-Ayn, est un expert en DEI et les fait exploser à distance, ont rapporté les médias locaux.

Aimez-vous cet article?

1 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500

Nous prions Dieu de résoudre ce conflit Lui-même et de donner la victoire à la vérité et au peuple de la vérité. Ce sont tous des conflits sur les positions.

Répondre