Terrorisme

Shabwa en alerte maximale après deux attaques d'al-Qaïda

Par Abou Bakr al-Yamani à Sanaa

image

Sur cette photo, un soldat yéménite monte la garde à l'usine de gaz naturel liquéfié de Balhaf, le 7 novembre 2009. En juillet 2017, al-Qaïda a monté deux attaques contre les soldats chargés de protéger ces installations. [Marwan Naamani/AFP]

Les forces de la ceinture de sécurité dans le district de Rudum de Shabwa ont été placées en alerte maximale après deux attaques d'al-Qaïda contre leurs soldats et leurs camps, qui ont tué et blessé des dizaines de personnes, a indiqué à Al-Mashareq un haut responsable de la sécurité.

Al-Qaïda a lancé deux attaques consécutives, dimanche 16 et lundi 17 juillet, contre les camps des soldats chargés de protéger la centrale de gaz naturel liquéfié (GNL) de Balhaf.

« Les forces de la ceinture de sécurité ont été placées en alerte maximale et ont renforcé leurs mesures de sécurité, y compris la collecte de renseignements sur les cellules d'al-Qaïda », a indiqué le général de brigade Khaled al-Azmi, commandant des forces de la ceinture de sécurité, à Al-Mashareq.

« Les nouvelles mesures de sécurité destinées à combattre les terroristes et les saboteurs d'al-Qaïda incluent des renforts en personnel et en équipements militaires, notamment des armes et d'autres matériels, ainsi que le renforcement des mesures de sécurité aux points de contrôle de l'armée », a-t-il expliqué.

Lundi, al-Qaïda a pris pour cible un camp de la ceinture de sécurité à l'aide d'un véhicule chargé d'explosifs et conduit par un kamikaze à Ein Bamabad, blessant six soldats, a-t-il ajouté.

« Bien que les soldats aient identifié le véhicule et ouvert le feu sur le conducteur, celui-ci a réussi à pénétrer dans le camp en empruntant la porte principale, a percuté le bâtiment administratif, a fait un tonneau et a explosé, causant une très forte explosion », a-t-il détaillé.

Quant à l'autre attaque, a poursuivi al-Azmi, des éléments d'al-Qaïda ont visé dimanche un rassemblement des membres de la ceinture de sécurité à Hard, dans le district d'Arma, en utilisant des mitrailleuses.

S'en est suivi un affrontement armé, et six membres de forces de la ceinture de sécurité ont été tués.

Les forces d'élite étaient entrées dans le district de Rudum et de Balhaf en décembre, après que des éléments d'al-Qaïda, qui utilisaient le port de Balhaf pour leurs opérations, s'en étaient enfuis.

« Les forces de la ceinture de sécurité sont visées par les terroristes, qui tentent de saper la sécurité et la stabilité dans la région », a ajouté al-Azmi, appelant les habitants à coopérer avec les forces de sécurité dans l'intérêt général.

Aimez-vous cet article?

1 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500

Dieu est plus grand contre vous, O, [illisible]. C'est tout à cause de vous: al-Houthis vous appartient et al-Qaïda vous appartient. Que Dieu accélère votre départ et la suppression de vos alliés!

Répondre