L'ONU parvient à un accord avec les Houthis pour reprendre les livraisons de vivres

Le Programme alimentaire mondial (PAM) est parvenu à un accord de principe avec les Houthis (Ansarallah) soutenus par l'Iran pour reprendre l'aide alimentaire aux régions du Yémen qu'ils contrôlent, a fait savoir l'AFP jeudi 18 juillet.

La malnutrition est répandue au Yémen après quatre ans de guerre, mais l'ONU a suspendu les livraisons d'aide alimentaire dans les zones contrôlées par les Houthis le mois dernier à la suite d'accusations de "détournement de nourriture".

Le nouvel accord avec les Houthis permettra de livrer rapidement les vivres à Sanaa, bien que les deux parties n’aient pas encore officiellement signé l’accord, a déclaré le chef du PAM, David Beasley, au Conseil de sécurité des Nations Unies.

"Je peux dire que nous avons réalisé des progrès substantiels", a-t-il affirmé lors d'une réunion pour discuter du Yémen, au cours de laquelle il s'est joint aux responsables humanitaires de l'ONU pour souligner la situation désastreuse dans laquelle se trouve le pays.

"Environ 30 millions de personnes vivent au Yémen et plus des deux tiers d'entre elles souffrent d'insécurité alimentaire. Cela représente 20 millions de femmes, hommes, garçons et filles", a-t-il précisé.

Tout en mettant en garde contre une "situation humanitaire dramatique et aggravante", l'envoyé de l'ONU au Yémen, Martin Griffiths, a déclaré qu'un cessez-le-feu fragile à al-Hodeidah "pourrait enfin nous permettre de nous concentrer sur le processus politique avant la fin de l'été".

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha