Les Émirats arabes unis présenteront à l'ONU les résultats de l'enquête sur les attaques de pétroliers

Les Émirats arabes unis, ainsi que l'Arabie saoudite et la Norvège, présenteront jeudi 6 juin au Conseil de sécurité des Nations unies les conclusions de leur enquête sur les attaques du 12 mai contre des pétroliers au large des Émirats, a annoncé l'AFP.

Les États-Unis ont accusé l'Iran d'être à l'origine des attentats, qui ont eu lieu à un moment où les tensions entre Téhéran et Washington se sont intensifiées.

Le conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, a déclaré que les mines iraniennes étaient probablement utilisées lors du "sabotage".

Lors d'une réunion informelle à la mission des Émirats arabes unis auprès des Nations unies, les ambassadeurs du Conseil de sécurité seront informés des preuves découvertes lors de l'enquête, ont indiqué des diplomates.

L’Iran a catégoriquement rejeté les accusations selon lesquelles il était à l’origine du sabotage des quatre pétroliers - deux sous pavillon saoudien, un pavillon norvégien et un pavillon émirati.

L'Arabie saoudite maintient que les attaques affectent la sécurité de la navigation internationale et la sécurité des approvisionnements mondiaux en pétrole.

Les attaques ont eu lieu dans les eaux territoriales des Émirats arabes unis, à l'est du port de Fujairah, un terminal d'exportation de pétrole situé en mer d'Oman.

"Washington n’a aucun doute sur les responsables de cela", a déclaré Bolton lors d’une visite à Abou Dhabi.

Les quatre pétroliers ont été attaqués à l'aide de "mines navales presque certainement iraniennes", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse.

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a déclaré pour sa part que l'Iran tentait d'augmenter le prix du pétrole alors que Washington s'employait à mettre fin aux exportations iraniennes de pétrole brut.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha