Sécurité

Les Saoudiens critiquent vivement les déclarations iraniennes provocatrices

Par Sultan al-Barei à Riyad

image

Des soldats saoudiens révèlent les restes de missiles, qu'une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite dit sont iraniens lors d'une conférence de presse au club des forces armées à Riyad le 26 mars. [Fayez Noureldine / AFP]

Les récentes déclarations d'un général de l'armée iranienne à propos de l'Arabie saoudite sont délibérément provocatrices et constituent une forme d'incivilité politique qui contribue intentionnellement à maintenir la région sur le fil, ont déclaré des responsables saoudiens.

Ce type d'agression verbale a été une partie intégrante des attaques de l'Iran contre le royaume, ont-ils dit à Al-Mashareq, avec l'agression physique livrée par les Houthis du Yémen (Ansarallah) et le Hezbollah libanais.

"L'Arabie saoudite est incapable de résister plus de 48 heures aux capacités militaires de l'Iran", a déclaré le général Rida Khorram Toussi, conseiller principal du commandement de l'armée iranienne, dans un communiqué publié mercredi 18 avril.

"L'Arabie saoudite ne devrait pas faire de déclarations contre l'Iran qui ne soient pas proportionnelles à l'étendue des capacités militaires du royaume", a-t-il ajouté.

La déclaration du général iranien ne peut être considérée que comme une "incivilité politique" et une menace claire de guerre contre l'Arabie saoudite, a déclaré le général de division Mansour al-Shehri, ancien officier de l'armée saoudienne et attaché militaire.

Une telle rhétorique est conforme au plan général du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) dans la région, basé sur la destruction de la paix et de la stabilité par des milices sectaires affiliées, a-t-il indiqué à Al-Mashareq.

Attaques constantes sur le royaume

"Dans le cas de l'Arabie saoudite en particulier, les menaces sont une continuation des actions des Houthis, qui comprennent des attaques constantes sur le royaume avec des missiles à longue portée," a-t-il dit.

La milice soutenue par l'Iran obtient ces missiles du CGRI soit directement, soit avec le soutien de leur fabrication et de leur lancement, a-t-il noté.

Le CGRI constitue également une menace pour le royaume à travers sa tentative d'infiltrer la société saoudienne avec une idéologie religieuse et politique avec l'aide du Hezbollah, son plus grand partenaire dans la région, a-t-il dit.

Les déclarations du général iranien révèlent que l'Iran est déterminé à favoriser les tensions régionales, a déclaré à Al-Mashareq le professeur de médias de l'université du roi Saud, Salman Dhahi.

La déclaration et la menace ne peuvent pas être séparées de la menace physique des missiles de fabrication iranienne tirés sur le royaume par les Houthis, a-t-il dit.

Il incombe aux pays arabes et autres de mettre un terme à ces attaques militaires et politiques avant que l'Iran ne pousse la région vers une guerre, dont le prix sera chèrement payé par les populations de la région, a-t-il ajouté.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500