L'Egypte et le Chypre signent un accord pour un gazoduc méditerranéen

L'Egypte et le Chypre ont signé mercredi 19 septembre un accord préparant la voie au premier pipeline méditerranéen à transporter le gaz naturel chypriote à l'Egypte pour le réexporter en Europe, a rapporté l'AFP.

Le ministre égyptien du pétrole Tarek al-Molla et son homologue chypriote de l'Energie George Lakkotrypis ont signé l'accord pendant la visite du ministre égyptien à Chypre.

Lakkotrypis a indiqué que l'accord « le premier du genre dans notre région commune » était indispensable pour transporter le gaz du gisement en mer « Aphrodite » à l'Egypte et attirer des investissements en infrastructure de plusieurs milliards de dollars.

Un comité conjoint devra être créée en 30 jours pour superviser le projet.

L'accord de mercredi est appuyé par l'UE dans sa quête à diversifier les sources de l'énergie.

« Nous parlons essentiellement d'un pipeline européen, destiné à transporter le gaz naturel chypriote à l'Egypte pour le réexporter sous forme de gaz naturel liquéfié (GNL) », a précisé Lakkotrypis.

Le rythme de construction du pipeline pour délivrer la gaz à l'Egypte dépendrait des accords commerciaux avec les investisseurs.

Le Chypre vise que le gaz naturel commencer s'écoule dans installations de GNL égyptiennes en 2022, et génére ainsi ses premiers revenus du gaz naturel.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire