Sécurité

Arrestation en Arabie Saoudite d'un des fugitifs les 'plus recherchés' dans la région de Qatif

AFP

image

Une photo prise le 1er octobre 2017, lors d'un visite guidée par une délégation des autorités saoudiennes montrant un véhicule militaire dans la ville d'Awamiya à l'est de la région de Qatif, après environ deux mois d'une campagne de sécurité contre des hommes armés dans la ville. [Fayez Nureldine/AFP]

L'Arabie saoudite a arrêté mardi 7 janvier un homme qui aurait tiré sur des officiers de police à Qatif, a annoncé la télévision publique, au milieu de tensions régionales accrues suite à l'assassinat d'un général iranien.

La province de l'est du Royaume -- qui comprend Qatif –- témoigne depuis longtemps de campagnes de sécurité contre les éléments terroristes actifs dans la zone .

La télévision publique Al-Ekhbariya a identifié l'homme arrêté, Hussein al-Ammar, comme le « le terroriste recherché le plus dangereux » dans la région.

Il est accusé de cibler les forces de sécurité et de cambriolage, a-t-il ajouté.

Les forces de sécurité l'ont arrêté suite à un échange de tirs de feu après avoir encerclé sa cachette dans le quartier al-Bukhari, a rapporté Al-Sharq al-Awsat.

Les rapports ont indiqué qu'il était accompagné d'un nombre de personnes pendant le raid. L'un d'eux a été gravement blessé dans l'opération.

Un habitant local à Qatif a parlé de « tirs de feu intenses » dans une opération de sécurité pour arrêter Ammar.

L'arrestation survient au milieu de tensions régionales croissantes suite à l'assassinat la semaine dernière à Bagdad du commandant iranien Qassem Soleimani dans une frappe de drone américain.

Les responsables américains disent que le royaume est confronté à un « risque élevé » d'attaques de représailles après que l'Iran avait promis de prendre la revanche pour l'assassinat.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500