http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2019/05/17/feature-02
Sécurité |

Les forces égyptiennes progressent contre les extrémistes au Sinaï

Mohammed Mahmoud au Caire

Un ensemble de clichés distribués par le département des affaires morales des forces armées égyptiennes montrent les récentes opérations de sécurité et les victoires obtenues par les forces égyptiennes contre les éléments terroristes au Sinaï.

L'armée égyptienne a indiqué jeudi 16 mai que 47 militants et cinq de ses soldats ont été récemment tués dans le cadre de son offensive militaire dans la région agitée de la péninsule du Sinaï, où elle se bat contre « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Les militants soupçonnés avaient en leur possession « dans le nord et le centre du Sinaï différents modèles de fusils, des munitions et des engins explosifs », selon un communiqué vidéo publié sur les comptes de réseaux sociaux des forces armées, a fait savoir l'AFP.

Dans le cadre de l'opération de grande ampleur destinée à sécuriser les frontières égyptiennes, 158 « éléments criminels » ont été arrêtés, a ajouté ce communiqué.

Les forces armées égyptiennes ont appréhendé 158 extrémistes soupçonnés et détruit plusieurs de leurs motos et véhicules dans le cadre de l'opération destinée à débarrasser la péninsule du Sinaï des éléments terroristes. [Photo fournie par le département des affaires morales du ministère égyptien de la Défense]

Deux officiers et trois soldats égyptiens ont également trouvé la mort, et quatre autres ont été blessés lors de cette opération.

« Lors d'une opération de haut niveau, nos forces aériennes ont détruit 29 repaires et abris qu'utilisaient les éléments terroristes, ainsi que 97 4x4 », a poursuivi ce communiqué.

Une unité du génie militaire a fait exploser 385 engins explosifs improvisés (EEI) placés pour attaquer les forces égyptiennes dans les zones d'opération, a-t-il continué.

« De plus, les entrées de deux tunnels ont été découvertes et détruites en coopération avec les gardes-frontière », a-t-il précisé.

Lors des raids et des opérations de ratissage, cette unité a découvert 33 véhicules et huit motos sans plaques d'immatriculation utilisés par les extrémistes, a-t-il poursuivi.

« Par ailleurs, les forces navales [égyptiennes] mettent en œuvre les missions qui étaient prévues sur le théâtre d'opérations en Méditerranée et dans la mer Rouge pour sécuriser les cibles économiques et le littoral contre toute infiltration maritime », a poursuivi cette déclaration.

Amélioration de la sécurité et des efforts de développement

Pour le député Tareq al-Khawli, de grands progrès ont récemment été accomplis par les forces armées contre les groupes terroristes au Sinaï.

Il est désormais difficile pour les extrémistes de mener leurs opérations, que ce soit au Sinaï ou dans d'autres gouvernorats d'Égypte, a-t-il déclaré à Al-Mashareq.

Les opérations de sécurité contre les groupes terroristes sont couplées à des efforts de développement des infrastructures au Sinaï, afin de mieux relier la péninsule au reste du pays, a-t-il précisé.

Ainsi, l'un des récents projets de développement a-t-il été l'ouverture de tunnels sous le canal de Suez pour faciliter la circulation entre le Sinaï, la capitale Le Caire et la région du Delta du Nil, a ajouté al-Khawli.

Ce nouveau projet « facilitera le commerce et stimulera les investissements », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
13

2 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha
| 2019-06-08

Excellent!

Répondre
| 2019-05-23

Qu'il soit condamné à mort pour en finir et voir quelqu'un d'autre.

Répondre