Terrorisme |

Les forces égyptiennes abattent six activistes qui prévoyaient des attaques lors de l'Aïd

Mohammed Mahmoud au Caire

image

Des membres d'une cellule terroriste prévoyaient de lancer des attaques contre plusieurs cibles depuis leur base située dans ce bâtiment de la Ville du 6-Octobre. [Photo fournie par le ministère égyptien de l'Intérieur]

Les forces égyptiennes ont abattu six activistes lors d'une opération et des combats qui s'en sont suivis dans la Ville du 6-Octobre au sud du Caire, a rapporté le ministère de l'Intérieur lundi 13 août.

L'opération a été lancée après que les agences de sécurité eurent reçu la confirmation que des membres d'une cellule terroriste se cachaient dans une unité résidentielle de la Ville du 6-Octobre.

Les membres de cette cellule prévoyaient de lancer des « opérations terroristes destinées à terroriser les civils, répandre le chaos et nuire à la situation économique et à la sécurité », a fait savoir le ministère dans un communiqué.

La cellule prévoyait de s'en prendre à des installations vitales, de nouveaux projets économiques, des églises chrétiennes et des officiers de la police et de l'armée pendant l'Aïd-el-Adha, a indiqué le communiqué.

« Dès que les forces de sécurité ont attaqué l'endroit où se cachaient les membres de la cellule, elles ont été accueillies par des tirs, ce qui les a contraint à répondre, abattant six éléments », a rapporté le ministère.

Attaques précédentes déjouées

Les forces égyptiennes ont également déjoué une attaque terroriste visant des installations vitales d'al-Arish, capitale de la province du Nord-Sinaï, a déclaré dimanche le ministère dans un communiqué.

Les forces de sécurité ont neutralisé douze « éléments terroristes » lors d'affrontements avec des activistes dans la région, a précisé le communiqué.

« Les affrontements ont commencé après que le Secteur de sécurité nationale du ministère a obtenu des informations indiquant qu'un groupe de terroristes utilisait un terrain clôturé comme repaire à al-Malalha, près du troisième poste de police d'al-Arish », a-t-il indiqué.

« La coordination nécessaire a immédiatement été mise en place avec les autres agences de sécurité », a affirmé le communiqué, ajoutant que les activistes qui ont ouvert le feu sur les forces de sécurité avaient été abattus.

« Douze éléments ont trouvé la mort et sont en cours d'identification », a rapporté le ministère, notant que « des mitrailleuses et plusieurs engins explosifs improvisés (EEI) prêts à exploser ont été trouvés en leur possession ».

Les autorités égyptiennes ont également arrêté six membres d'une « cellule terroriste » responsable d'un attentat suicide raté samedi contre une église dans la banlieue du Caire, a fait savoir le ministère de l'Intérieur dimanche.

Un kamikaze a tenté d'attaquer l'église de la Vierge Marie dans le district de Shobra al-Kheima, mais il a explosé avant d'atteindre sa cible, a indiqué l'AFP.

Les autorités ont expliqué que l'engin explosif qu'il dissimulait sous ses vêtements s'était déclenché alors qu'il repartait à cause de la forte présence policière autour de l'église.

La police a identifié le kamikaze comme étant Omar Mohamed Ahmed, et a déclaré qu'il faisait partie d'une « cellule terroriste ».

Traque des cellules terroristes

Les forces égyptiennes ont récemment amélioré leur tactique dans la traque des cellules terroristes, récupérant des informations sur leurs déplacements et anticipant leurs actions, a indiqué le major général et expert en sécurité Alaa Eddin Abdoul Meguid à Al-Mashareq.

« Cela est mis en évidence par la façon dont le plan d'attaque de l'église de la Vierge Marie a été déjoué [...], tout comme les opérations de dimanche et lundi », a-t-il ajouté.

« Des frappes préventives contre ces groupes, basés sur les informations de surveillance et de suivi récoltés par les forces de sécurité, sont essentielles pour déjouer de nombreux plans terroristes », a-t-il indiqué.

« Les policiers déploient des efforts importants au Sinaï et dans tous les gouvernorats pour mettre fin au terrorisme et maintenir la sécurité et la stabilité dans le pays », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
12
NON
2 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha

Les meilleurs soldats sur terre.

Répondre

Que se passait-il aujourd'hui? Quand est ce reportage?

Répondre