http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/07/12/newsbrief-04

Le Royaume-Uni annonce l'envoi d'un deuxième navire de guerre dans le Golfe

La Grande-Bretagne enverra un deuxième navire de guerre dans le Golfe, ont annoncé des responsables vendredi 12 juillet, déployant temporairement deux navires près des eaux de Téhéran, alors que la tension montait après que des bateaux armés iraniens avaient menacé un pétrolier britannique, a rapporté l'AFP.

Des responsables gouvernementaux ont déclaré que cette décision s'inscrivait dans le cadre d'une rotation planifiée et visait à assurer le maintien de la présence de la marine britannique sur l'une des routes de transport de pétrole les plus importantes mais les plus instables du monde.

La décision a été annoncée quelques jours après que le gouvernement britannique ait porté le niveau d'alerte dans les eaux entourant l'Iran à son plus haut niveau.

Un porte-parole du gouvernement a déclaré que le HMS Duncan "se déployait dans la région pour assurer le maintien d'une présence de sécurité maritime continue tandis que le HMS Montrose se retire de la tâche pour une maintenance planifiée et de remplacement des équipages".

Le HMS Montrose a été contraint mercredi de mettre en garde trois canonnières iraniennes rapides qui, selon des responsables britanniques, tentaient "d'empêcher" les progrès d'un supertanker britannique dans le détroit d'Ormuz.

Une source ayant connaissance de la question a déclaré que le déploiement de Duncan était avancé de plusieurs jours et que les deux navires seraient stationnés ensemble dans le Golfe pendant une période de transition temporaire.

Une source a déclaré que le gouvernement britannique avait décidé en début de semaine de relever le niveau d'alerte à trois sur une échelle de trois points pour les navires traversant les eaux iraniennes.

La décision signifie que la Grande-Bretagne considère la menace à la sécurité des navires de commerce dans les eaux iraniennes comme "critique".

Sky News TV a annoncé que le HMS Duncan ne ferait pas partie de l'équipe d'escorte militaire internationale pour les navires dans le Golfe proposé par les États-Unis.

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha