2018-02-09

ONU: Al-Qaïda "menace dominante" dans certaines régions

Le réseau mondial d'al-Qaïda reste "une menace terroriste dominante", représentant plus de menace dans certaines régions que "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS), selon un rapport de l'AFP publié mercredi 7 février.

Le rapport, envoyé au Conseil de sécurité de l'ONU, a indiqué que le QG d'al-Qaïda installé au Yémen dans la péninsule arabique (AQPA) sert de centre de communication pour le groupe.

"Les affiliés d'al-Qaïda restent la menace terroriste dominante dans certaines régions, telles que la Somalie et le Yémen, un fait démontré par un flot continu d'attaques et d'opérations déjouées", indique le rapport.

En Afrique de l'Ouest et en Asie du Sud, les groupes liés à al-Qaïda représentent une menace aussi sérieuse que les affiliés de l'EIIS qui "restent incapables d'atteindre une position dominante", a-t-il ajouté.

Les Etats membres de l'ONU voient un potentiel de rapprochement entre al-Qaïda et l'EIIS, avertissant que dans certaines régions, cela pourrait être une nouvelle menace, indique le rapport.

En Syrie, des combattants affiliés à l'ancien Front d'al-Nosra (FAN) ont utilisé les "menaces, la violence et les incitations matérielles" pour absorber de plus petits groupes, a-t-il souligné.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha