http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2018/10/04/feature-01

Politique |

2018-10-04

Le Parlement arabe condamne le soutien iranien aux Houthis


Des enfants yéménites accompagnés de leurs parents brandissent des armes lors d'un rassemblement le 27 septembre 2018 à Sanaa pour soutenir les Houthis. Le 3 octobre, le Parlement arabe a appelé à l'adoption de mesures urgentes contre le recrutement forcé d'enfants par les Houthis au Yémen, déclarant que la milice les utilise pour leur guerre contre l'autorité légitime du pays. [Mohammed Huwais/AFP]
Des enfants yéménites accompagnés de leurs parents brandissent des armes lors d'un rassemblement le 27 septembre 2018 à Sanaa pour soutenir les Houthis. Le 3 octobre, le Parlement arabe a appelé à l'adoption de mesures urgentes contre le recrutement forcé d'enfants par les Houthis au Yémen, déclarant que la milice les utilise pour leur guerre contre l'autorité légitime du pays. [Mohammed Huwais/AFP]

Mercredi 3 octobre, le Parlement arabe a condamné l'ingérence de l'Iran au Yémen par le biais de son soutien aux Houthis (Ansarallah), qui menace également les pays voisins, en particulier l'Arabie saoudite.

Le parlement, qui se rassemble cette semaine au Caire, a également souligné le besoin d'aider le gouvernement yéménite, et de soutenir le gouvernement et la coalition arabe dans leurs efforts pour rétablir la légitimité dans le pays.

Le Parlement arabe, composé de représentants d'États membres de la Ligue arabe, a également exhorté les institutions arabes à œuvrer pour établir la sécurité et la paix au Yémen.

« Les Houthis apportent chaque jour de nouvelles preuves de leur réticence à faire le moindre effort sérieux pour résoudre pacifiquement la crise yéménite », a affirmé le Parlement arabe dans une déclaration publiée mercredi.

Cela est mis en évidence par le fait que la milice n'a pas participé aux récentes négociations de paix sous l'égide des Nations unies organisées le 6 septembre à Genève, a ajouté la déclaration.

Dans sa déclaration, le parlement a également tenu les Houthis responsables des souffrances du peuple yéménite, affirmant que leurs actions constituent « une menace envers la sécurité régionale et internationale ».

Cette déclaration a également appelé les Nations unies a prendre des mesures urgentes et décisives contre le recrutement forcé d'enfants par les Houthis au Yémen, ajoutant que la milice les utilisent « pour alimenter leur guerre futile contre l'autorité légitime du pays ».

Elle a de plus demandé à l'ONU d'utiliser toutes les mesures possibles pour empêcher les Houthis d'utiliser les institutions gouvernementales, les écoles et les hôpitaux comme entrepôts de stockage d'armes, et de piller l'aide humanitaire.

Elle a réitéré le besoin de voir les Nations unies superviser la distribution de l'aide humanitaire.

Menaces sur la navigation internationale

Le Parlement arabe a également condamné les Houthis pour l'utilisation qu'ils font des mines marines et des bateaux piégés, et pour leurs attaques contre des pétroliers dans la mer Rouge.

« C'est un acte de terrorisme et une menace dangereuse pour la paix et la sécurité internationales, car cela aggrave les menaces de sécurité dans cette région stratégique importante », a précisé la déclaration.

« Il faut une position unifiée de la part de la communauté internationale pour traiter ce comportement dangereux et le décourager », a-t-elle ajouté.

Nabil Abdoul Hafiz, vice-ministre yéménite aux Droits de l'homme, a dénoncé les infractions commises par les Houthis à l'intérieur du pays et au-delà, notamment les tirs de missiles balistiques vers l'Arabie saoudite.

« Les pays voisins souffrent du fait que l'Iran aide les Houthis avec des armes, de l'argent et de l'entraînement, et qu'ils s'en prennent à la navigation internationale », a-t-il déclaré à Al-Mashareq.

Abdoul Hafiz a précisé qu'il soutenait la position du Parlement arabe, et a appelé la communauté internationale et le Conseil de sécurité des Nations unies à prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à l'aide apportée par l'Iran aux Houthis et à son ingérence dans les affaires internes du Yémen.

Ceci améliorera la sécurité et la stabilité du Yémen et de la région, a-t-il affirmé.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 30

10 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha
Bubble | 2018-11-19

Les Houthis sont des yéménites et ils sont les seuls au Yémen qui ont établi la sécurité dans les zones sous leur contrôle. Les arabes auraient dû condamner la coalition arabe qui tue et assiège les yéménites. Dieu nous suffit et il est le meilleur protecteur! Les pieux seront récompensés!

Répondre
Bubble | 2018-11-02

Les enfants yéménites ont porté des armes sous l'État d'Ali Abdallah Saleh et même avant. C'est un prétexte faible. Où sont les nouvelles sur la coalition assassinant des enfants du Yémen?

Répondre
Bubble | 2018-11-02

O, Dieu, donnez la victoire au Yémen!

Répondre
Bubble | 2018-10-17

Les Yéménites sont prêts à se battre génération après l'autre. Nous éduquons les enfants à prendre les armes.

Répondre
Bubble | 2018-10-10

Est ce que le parlement arabe est élu ou désigné ?

Répondre
Bubble | 2018-10-10

"Nous ne serons point empêchés de vous remplacer par vos semblables, et vous faire renaître dans [un état] que vous ne savez pas." (Saint Coran) Dieu tout puissant a dit la vérité. Attendez-vous à ça, animaux du Golfe !

Répondre
Bubble | 2018-10-10

Puisse Dieu nous débarrasser de l’humble baril arabe qui a permis au terrorisme saoudien et émirati de tuer le peuple du Yémen dans le sud et le nord au nom de faux espoirs ! Je condamne votre silence et votre laideur, vous, chaussures d'Amérique et d'Israël.

Répondre
Bubble reply icon | 2018-10-10

Je veux savoir pourquoi ils devraient s'immiscer dans les affaires des Arabes.

Répondre
Bubble reply icon | 2018-10-10

Vive Salman ! Vive Salman, notre roi ! Tout le peuple dit vive Salman !

Répondre
Bubble | 2018-10-09

Excellent article.

Répondre