Un tribunal jordanien maintient des condamnations pour idéologie terroriste

La Cour de cassation jordanienne a confirmé l’arrêt de la Cour de sûreté de l’État de février dernier condamnant deux cousins à quatre ans de prison pour propagation d’idéologies terroristes dans le royaume, a rapporté le quotidien Jordan Times dans son édition de dimanche 6 octobre.

La cour de surêté de l'État avait déclaré les deux accusés coupables d'avoir diffusé des vidéos et du matériel de "l'État islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) à l'aide de leurs téléphones portables et de leurs ordinateurs, et leur a infligé la peine maximale.

Les documents de la Cour ont indiqué que les accusés avaient adopté une perspective takfiri et que, lorsque l'EIIS avait émergé, ils avaient adopté son idéologie.

"Les deux cousins ont utilisé tous les moyens technologiques disponibles pour diffuser les informations diffusées par l'EIIS afin de rassembler plus de sympathisants du groupe terroriste", a souligné un document judiciaire.

Plus tard, les accusés ont cherché une université pour diffuser leur idéologie, selon des documents judiciaires.

Les deux hommes ont été arrêtés en juillet 2017 après que la sécurité du campus eut commencé à se méfier de leur présence et alerté les autorités.

Le procureur général de la cour de la sûreté de l'État a demandé à la juridiction supérieure de maintenir les peines de prison infligées aux accusés. La juridiction supérieure a jugé que la procédure de cette cour était exacte et que les accusés avaient reçu la peine appropriée.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha