http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/06/07/newsbrief-02

Trump se dit "prêt" à négocier si l'Iran veut ouvrir des discussions

Le président américain Donald Trump a déclaré jeudi 6 juin que son pays était "favorable" si l'Iran voulait tenir des pourparlers, ajoutant que la République islamique "était en train de faire faillite en tant que nation", a rapporté l'AFP.

S'exprimant après des discussions dans le nord de la France avec le président français Emmanuel Macron, ardent partisan de la diplomatie avec l'Iran, Trump a indiqué qu'il pourrait envisager de parler à Téhéran.

"Je comprends qu’ils veulent parler et s’ils veulent parler, c’est bien", a déclaré Trump.

"Nous parlerons, mais la seule chose qu'ils ne peuvent pas, c'est qu'ils ne peuvent pas avoir d'armes nucléaires", a-t-il ajouté.

Trump avait dit lors de son accession au pouvoir que l'Iran était "un champion incontesté de la terreur", mais a indiqué que son activité s'était ralentie ces derniers temps.

"Ils ne le font plus. Ils se portent très mal en tant que nation. Ils échouent en tant que nation", a déclaré Trump." Je ne veux pas qu'ils échouent en tant que nation. Nous pouvons redresser la situation très rapidement, mais les sanctions ont été extraordinaires".

Bien que les dirigeants de l'UE aient été amèrement irrités par le retrait de Trump de l'accord historique de 2015 sur le programme nucléaire iranien avec l'Europe, le président américain a souligné que Macron et lui-même n'avaient pas de divergences sur la manière d'adresser l'Iran.

Macron a déclaré que les États-Unis partageaient les mêmes quatre objectifs vis-à-vis de l'Iran : l'empêcher d'obtenir des armes nucléaires, réduire ses activités balistiques, contenir les opérations de l'Iran dans la région et promouvoir la paix dans la région.

Le président français a affirmé que pour atteindre de tels objectifs "il fallait entamer des négociations", il a salué l'apparente disposition de Trump à tenir des pourparlers.

"Je pense que les paroles prononcées aujourd'hui par le président Trump sont très importantes", a dit Macron, s'exprimant en anglais." Nous devons ouvrir une nouvelle négociation".

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
0
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha