2018-07-06

Le suspect dans les attentats de Paris lié au meurtre par l'EIIS du pilote jordanien

Un suspect dans les attentats terroristes de Paris et de Bruxelles a été identifié par la police belge comme ayant été parmi un groupe d'extrémistes de « l'Etat islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) qui ont brulé un pilote jordanien vif dans une cage, a rapporté l'AFP.

Osama Krayem, un suédois d'origine syrienne, a été détenu en Belgique depuis 2016 et pourrait répondre des chefs d'accusation de crimes de guerres pour le meurtre de Moaz al-Kasasbeh, dont la mort a été filmée et publiée en-ligne dans un incident qui symbolise quelques pires excès de l'EIIS.

Krayem est soupçonné d'avoir joué le rôle clé dans la cellule derrière les attaques de novembre 2015 à Paris, qui ont tué 130 personnes, et à Bruxelles, qui ont fait 32 morts. Les deux attentats ont été revendiqués par l'EIIS.

Maintenant les enquêteurs l'ont associé au meurtre d'al-Kasasbeh, qui avait été capturé lorsque son avion est tombé dans une partie de la Syrie détenue par l'EIIS en décembre 2014.

« Nous avons pu établir qu'il avait été là-bas », a indiqué une source proche de l'enquête belge à l'AFP vendredi, disant que Krayem pourrait être poursuivi pour un « crime contre l'humanité ».

Krayem, comme les autres membres de la cellule Paris-Bruxelles, a fait le voyage pour combattre dans les rangs de l'EIIS en Syrie en 2014 avant de se cacher apparemment parmi les migrants afin de retourner en Europe de la Syrie en 2015.

Selon le journal belge La Derniere Heure, la police belge a identifié Krayem comme avoir activement participé au meurtre.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha