2017-12-05

Le Premier ministre Libanais al-Hariri annule la démission

Le Premier ministre libanais, Saad al-Hariri, a déclaré mardi 5 décembre qu'il a retiré sa démission, un mois après que son discours choc annonçant son départ ait déclenché une crise politique, a rapporté l'AFP.

"Le conseil des ministres remercie le Premier ministre d'avoir annulé sa démission", a déclaré al-Hariri, en lisant un communiqué du cabinet publié après sa première réunion depuis son retour il y a deux semaines.

Al-Hariri a annoncé qu'il démissionnait le 4 novembre dans une allocution télévisée en provenance d'Arabie saoudite, faisant craindre que le Liban ne soit catapulté dans une chute politique et économique.

Dans sa démission, al-Hariri a fustigé Téhéran et son allié libanais, la milice armée du Hezbollah, pour avoir déstabilisé son pays et le Moyen-Orient.

Il a ensuite déclaré qu'il envisagerait de revenir en tant que Premier ministre si le Hezbollah cessait d'intervenir dans des conflits régionaux, comme la Syrie et le Yémen.

Mardi, le cabinet libanais a réaffirmé sa politique officielle de "dissociation" ou de neutralité dans les conflits régionaux.

"Le gouvernement libanais, dans toutes ses composantes politiques, s'est engagé à prendre ses distances vis-à-vis de tous les conflits, guerres et affaires intérieures des Etats arabes", selon le communiqué du cabinet al-Hariri.

La politique avait déjà été adoptée par le cabinet d'Al-Hariri, formé en 2016 après un règlement à travers les divisions politiques.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha