http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/09/04/newsbrief-01

L'UE et l'Observatoire d'Al-Azhar discutent des efforts pour mettre fin à l'extrémisme

L’observatoire égyptien d'Al-Azhar de la lutte contre l’extrémisme a rencontré mardi 3 septembre le coordinateur de la lutte contre le terrorisme de l’Union européenne, Gilles de Kerchove, dans le but de faire le point sur les efforts de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, a rapporté le portail en ligne égyptien Ahram Online.

Le coordinateur général de l'observatoire d'Al-Azhar, Tarek Shaaban, a discuté des efforts de l'observatoire et des mécanismes de travail de ses différentes unités.

Shaaban a déclaré que l'approche de l'Observatoire reposait sur la surveillance, la traduction et l'analyse des rapports publiés en langues étrangères par des groupes terroristes, ainsi que des rapports de surveillance publiés par des centres de recherche sur l'extrémisme.

Le coordinateur de la lutte antiterroriste de l'UE a salué le rôle joué par l'observatoire d'Al-Azhar dans la lutte contre les idéologies extrémistes et par l'importance de sa mission pour dénoncer la fausseté des idéologies des groupes extrémistes.

Lors d'une rencontre lundi avec de Kerchove, le ministre de l'Intérieur, Mohamed Tawfik, a souligné la nécessité de renforcer les efforts internationaux en matière de lutte contre le terrorisme entre le ministère et les agences concernées par les questions de sécurité dans l'UE.

Tawfik a informé de Kerchove de la stratégie proactive de son ministère pour lutter contre le terrorisme, ainsi que des efforts déployés par l'État pour dissoudre les groupes terroristes, réduire leur financement et détruire leurs infrastructures, selon un communiqué du ministère.

Il a également déclaré que le ministère était disposé à développer une coopération en matière de sécurité avec tous les organismes de lutte contre le terrorisme de l'UE afin de faire face aux menaces, notamment en partageant des informations sur les éléments terroristes, leurs mouvements et leurs sources de financement.

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha