http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/05/16/newsbrief-01

Les Saoudiens accusent l'Iran d'avoir commandité une attaque sur ses installations pétrolières revendiquée par les Houthis yéménites

Le vice-ministre de la Défense saoudien, Khalid bin Salman, a accusé jeudi 16 mai l'Iran d'avoir commandité des attaques de drones sur deux de ses stations de pompage de pétrole revendiquées par les Houthis du Yémen (Ansarallah), a rapporté l'AFP.

L'attaque de mardi par les milices Houthi soutenues par l'Iran contre les deux stations de pompage d'Aramco prouve que ces milices ne sont qu'un outil que le régime iranien utilise pour mettre en œuvre son programme d'expansion dans la région", a souligné le prince sur Twitter.

"Les actes terroristes, commandés par le régime de Téhéran et perpétrés par les Houthis, resserrent le nœud autour des efforts politiques en cours", a-t-il indiqué.

Des avions de la coalition arabe ont touché des cibles houthies à Sanaa jeudi, deux jours après que les insurgés aient revendiqué la responsabilité des attaques de drones qui ont bloqué un oléoduc clé dans le royaume.

Le ministre d'État saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, a déclaré dans un tweet que les Houthis "sacrifiaient le besoin du peuple yéménite au profit de l'Iran".

"Les Houthis constituent un élément indissociable du corps des gardiens de la révolution iranienne (CGRI) ... et sont soumis aux ordres de ce dernier. Ceci est confirmé par les Houthis ciblant des installations dans le royaume", a-t-il ajouté.

Aimez-vous cet article?
0
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha