2018-01-11

Les Emirats arabes unis confiants que le marché pétrolier mondial s'équilibrera en 2018

Le ministre de l'énergie des Emirats arabes unis et président de l'OPEP, Souheil al-Mazrouei, a affirmé jeudi 11 janvier que les producteurs de pétrole pourraient équilibrer l'offre et la demande cette année, selon l'AFP.

"Le rééquilibrage se poursuit ... tous les facteurs sont positifs et nous sommes capables de parvenir à un équilibre "d'ici la fin de 2018, a déclaré Mazrouei à la télévision CNBC Arabia.

Le ministre, qui est le président de l'OPEP pour 2018, a déclaré qu'il s'attendait à "une croissance saine de la demande de pétrole" cette année alors que la forte expansion économique continue à travers le monde.

Il a dit que les stocks de pétrole ont continué à baisser, mais a insisté sur le fait "qu'il nous reste encore 100 millions de barils que nous avons l'intention de réduire".

Les 14 membres du cartel de l'OPEP et 10 non-membres se sont mis d'accord en décembre pour prolonger jusqu'à la fin de 2018 un accord sur la réduction de la production du pétrole qui a contribué à faire grimper les prix du brut à la suite d'un effondrement dramatique.

Les producteurs ont salué la réduction de 1,8 million de barils par jour comme un coup de pouce majeur pour les marchés du brut et déclarent que la mise en œuvre est de 122%.

Mazrouei a souligné qu'il est important que les producteurs de l'OPEP et des pays non membres de l'OPEP continuent à se conformer à l'accord conclu en 2016.

Le nombre de producteurs ayant adhéré à l'accord est passé de 24 à 30 au départ, a-t-il déclaré.

Depuis l'entrée en vigueur du pacte en janvier 2017, les prix du pétrole, qui ont chuté à moins de 30 dollars le baril en 2016 en raison d'une surabondance de production, sont maintenant revenus à un peu moins de 70 dollars.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha