http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2019/02/04/feature-01

Sécurité |

Les forces égyptiennes démantèlent une cellule terroriste dans le désert occidental

Ces véhicules étaient utilisés par des membres d'une cellule terroriste pour se déplacer depuis leur repaire dans le désert occidental. [Photo fournie par le département des affaires morales du ministère de la Défense]

Samedi 2 février, les forces armées égyptiennes ont annoncé avoir démantelé une « cellule terroriste très dangereuse » dans le désert occidental du pays, en coopération avec les forces de police.

« Huit membres d'une cellule terroriste très dangereuse ont été tués », a indiqué dans un communiqué le colonel Tamer al-Refaie, porte-parole de l'armée.

« Plusieurs autres ont été arrêtés, trois 4x4 ont été détruits, et un repaire contenant des armes, des munitions et des fournitures a été détruit », a-t-il ajouté.

Les forces égyptiennes montrent des armes saisies à une cellule terroriste dans le désert occidental. [Photo fournie par le département des affaires morales du ministère de la Défense]

Le porte-parole de l'armée a fait savoir que l'opération a été lancée en coordination avec l'Agence de sécurité nationale du ministère de l'Intérieur, sur la base de renseignements confirmés sur la présence d'une cellule terroriste dans le désert occidental.

« La cellule prévoyait des opérations hostiles destinées à saper la stabilité et la sécurité du pays », a-t-il rapporté.

« Après avoir trouvé les membres de la cellule, l'armée de l'air a pris pour cible leur lieu de rassemblement, et les forces antiterroristes ont ratissé la zone », a-t-il ajouté.

Opérations réussies dans le Sinaï Nord

De récentes opérations dans le Sinaï Nord, où les forces égyptiennes affrontent « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), ont également connu quelques succès.

Les forces égyptiennes ont abattu plusieurs éléments extrémistes, dont deux hauts dirigeants, lors d'une opération dans le Sinaï du Nord, a fait savoir le porte-parole de l'armée le 27 janvier.

De plus, la police a démantelé le 16 janvier une cellule terroriste à al-Arish, capitale provinciale du Sinaï du Nord, celle-ci planifiant une série d'attaques terroristes contre des installations vitales et des figures importantes, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

La police a tué cinq membres de la cellule et a saisi trois mitrailleuses, un engin explosif improvisé (EEI) et une veste explosive trouvés en leur possession.

« Les opérations préventives menées par les forces armées en coopération avec le ministère de l'Intérieur ont grandement aidé à déjouer des attaques terroristes contre des installations civiles et vitales », a déclaré le député égyptien Khaled Khalafallah, qui siège au comité parlementaire de défense et de sécurité nationale.

« Ces opérations impliquent l'utilisation de techniques antiterroristes pour recueillir des renseignements sur les cellules et passer à l'action avant qu'elles n'effectuent d'opérations terroristes », a-t-il expliqué.

« Beaucoup de progrès ont été faits dans les efforts de l'Agence de sécurité nationale pour recueillir et analyser des informations sur les opérations terroristes, et mener des attaques préventives de haut niveau dans tout le pays », a-t-il ajouté.

L'objectif de ces opérations antiterroristes est « de contenir les activités terroristes et d'assécher les sources de financement du terrorisme », a conclu Khalafallah.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
263
17

2 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha
| 2019-03-07

Que Dieu protège toute l'armée et les policiers égyptiens !

Répondre
| 2019-02-11

Que Dieu les protège parce qu'Il est le meilleur protecteur!

Répondre