http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2018/12/10/feature-02

Sécurité |

L'Égypte annonce la mort des deux individus impliqués dans l'attaque du bus de Minya

Mohammed Mahmoud au Caire

Di icons tw 35 Di icons fb 35

Le 8 décembre, les forces égyptiennes ont saisi un véhicule utilisé par deux activistes qui faisaient partie de la cellule terroriste ayant attaqué deux bus transportant des coptes près du monastère de Saint-Samuel le Confesseur à Minya le 2 novembre. [Photo fournie par le ministère égyptien de l'Intérieur]

Samedi 8 décembre, le ministère égyptien de l'Intérieur a annoncé avoir abattu deux autres membres de la cellule responsable d'une attaque ayant causé la mort de sept chrétiens début novembre au sud du Caire, a rapporté le journal égyptien Ahram Online.

Ces actions se font dans la continuité des efforts du ministère pour traquer les personnes coupables de l'attaque, a précisé la déclaration.

Le 3 novembre, le ministère avait annoncé avoir tué 19 hommes armés impliqués dans l'embuscade du 2 novembre lors de laquelle des tireurs avaient ouvert le feu contre deux bus transportant des coptes près du monastère de Saint-Samuel le Confesseur à Minya.

Samedi, les forces de sécurité ont traqué les auteurs des faits jusqu'à un repaire dans une région montagneuse à l'ouest du gouvernorat d'Assiout, dans la Haute-Égypte, près de la région de Dashlout/Farafra, a fait savoir le ministère.

La zone a été attaquée en coordination avec les forces armées, et deux extrémistes, connus comme Abou Mussab et Abou Sohaib, ont été tués lors de l'assaut, a indiqué le ministère.

Les forces de sécurité ont trouvé trois fusils automatiques et une grande quantité de cartouches sur les lieux, et ont saisi un véhicule qui appartenait aux activistes, ainsi qu'un téléphone portable appartenant à l'un des hommes tués dans l'attaque contre le bus.

« L'État islamique en Irak et en Syrie » avait revendiqué l'attentat.

« Les agences de sécurité ont récemment renforcé leurs capacités de collecte de renseignements pour affronter les mouvements terroristes », a déclaré le député égyptien Nader Mostafa à Al-Mashareq.

La cellule terroriste qui a perpétré l'attaque contre les coptes a été prise pour cible un jour après l'attaque, a-t-il souligné.

« La coordination entre toutes les agences de sécurité est au plus haut niveau », a-t-il affirmé, ajoutant que cela a permis de mener des frappes préventives contre des cellules terroristes dans plusieurs gouvernorats partout en Égypte afin de protéger le pays contre de potentiels attentats.

Aimez-vous cet article?
197
46
Al icons no

1 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha
Bubble | 2018-12-18

O, Dieu, préservez l’Égypte contre tous ces tueurs !

Répondre