Droits de l'Homme |

2018-08-08

Les Houthis empêchent les habitants d'al-Durayhimi de fuir les combats


Un Yéménite déplacé d'al Hodeidah reçoit une aide humanitaire donnée par une ONG turque dans la région de Hajjah, dans le nord du pays, le 6 août 2018. [Essa Ahmed / AFP]
Un Yéménite déplacé d'al Hodeidah reçoit une aide humanitaire donnée par une ONG turque dans la région de Hajjah, dans le nord du pays, le 6 août 2018. [Essa Ahmed / AFP]

Les Houthis (Ansarallah), soutenus par l’Iran, ont menacé les habitants du quartier d'al-Durayhimi à al-Hodeidah, affirmant qu’ils allaient faire exploser les maisons des habitants s’ils fuyaient pour d’autres zones alors que les combats faisaient rage entre les milices et l’armée yéménite, ont rapporté les médias locaux mardi 7 août.

"Les milices Houthis sont maintenant assiégées dans certains quartiers et le centre du quartier [d'al-Durayhimi] est sous notre contrôle", a déclaré mardi le commandant en chef des forces de la résistance de Tihama, Abdoul Rahman Hajari.

L’armée yéménite et les forces de la résistance nationale ratissent les quartiers nord-ouest de la ville à la recherche de mines terrestres et d’hommes armés, a-t-il ajouté.

"Des dizaines de Houthis, y compris des commandants de haut rang, ont été tués et blessés alors que le chaos et la confusion règnent parmi les combattants houthis qui s’effondrent de jour en jour", a déclaré Hajari.

Les Houthis commettent "des violations majeures contre des civils dans le centre d’al-Durayhimi, y compris l’expulsion de certains habitants et le déploiement d’hommes armés", a-t-il noté.

La milice a également interdit à de nombreux habitants de partir pour les utiliser comme boucliers humains, a-t-il dit, notamment dans les zones de combat avancées.

Des dizaines de jeunes hommes et d’enfants ont été enlevés chez eux, a-t-il ajouté.

Les Brigades géantes de l’armée yéménite ont annoncé que plus de 130 commandants et éléments houthis avaient été tués et que des centaines d’autres avaient été blessés dans des combats à al-Hodeidah la semaine dernière.

Les Brigades ont saisi un certain nombre de fermes à Durayhimi pendant les combats, a rapporté 26sepnews.net.

Boucliers humains

Les Houthis ont menacé de faire sauter les habitations des résidents s'ils quittaient la région, dans le but de les utiliser comme boucliers humains pour faire échouer l'avancée des forces yéménites, a déclaré Wadih Atta, professionnel des médias à al-Hodeidah.

"Les messages que j'ai reçus des habitants confirment que c'est vrai", a-t-il déclaré à Al-Mashareq.

"Les Houthis obligent également les habitants à participer avec eux aux combats contre les forces légitimes", a-t-il indiqué.

Les Houthis veulent conserver le centre d'al Durayhimi "compte tenu de son importance militaire", a souligné Atta, en raison de sa proximité avec l'aéroport d'al Hodeidah et de la route Kilo 16 qui relie la province aux provinces de Sanaa et de Saada et avec Aden, Taez et d'autres provinces du sud du Yémen.

Libérer le centre d'al-Durayhimi "est la clé de la libération d'al-Hodeidah", a-t-il déclaré.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 1

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha