http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/features/2018/08/15/feature-02

Sécurité |

2018-08-15

Les forces yéménites chassent les Houthis d'al-Durayhimi


Une colonne des forces yéménites pro-gouvernementales et de véhicules blindés arrive dans le district d'al-Durayhimi le 13 juin. [Nabil Hassan/AFP] 
Une colonne des forces yéménites pro-gouvernementales et de véhicules blindés arrive dans le district d'al-Durayhimi le 13 juin. [Nabil Hassan/AFP] 

Les forces conjointes luttant en soutien au gouvernement yéménite sur le front de la mer Rouge ont repris mardi 14 août le district d'al-Durayhimi, dans la province d'al-Hodeidah, aux Houthis (Ansarallah) appuyés par l'Iran.

Les forces pro-gouvernementales ont également saisi de grandes quantités d'armes en possession des Houthis, selon des articles parus dans les médias locaux.

Dans un communiqué diffusé par ces mêmes médias locaux, le colonel Ahmed al-Juhaili, responsable en second des opérations de la 2e Brigade des géants, a expliqué que les forces yéménites ont « totalement sécurisé al-Durayhimi après avoir mené une opération de ratissage de grande ampleur dans la région ».

« Nos forces vont continuer à progresser vers al-Hodeidah, », a-t-il ajouté.

L'utilisation par les Houthis des habitants d'al-Durayhimi comme boucliers humains a retardé l'issue de la bataille, a expliqué Mohammed Anaam, ancien rédacteur à al-Mithaq, l'organe de presse du Congrès général du peuple.

« Les Houthis ont perdu nombre de leurs commandants sur le front du littoral, notamment le commandant [supérieur] lui-même, et un grand nombre de leurs combattants », a-t-il précisé à Al-Mashareq.

« La bataille des Houthis sur la côte relève d'une [mission] suicide, ce qui est prouvé par les pertes consécutives de districts », a-t-il ajouté.

Anaam a appelé les forces conjointes présentes sur le front de la mer Rouge à renforcer la sécurité dans les districts qu'elles contrôlent pour protéger les habitants contre d'éventuelles représailles par les Houthis, soulignant le fait que la milice s'en est pris aux habitants d'al-Tuhayat et d'Hays.

Le gouverneur de Taez échappe à une tentative d'assassinat

Le gouverneur de Taez, Ahmed Mahmoud, a échappé mardi 14 août à une tentative d'assassinat à la bombe artisanale dans le quartier Enma d'Aden, qui a blessé plusieurs des personnes qui l'accompagnaient.

Le vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur Ahmed al-Misri a demandé aux agences de sécurité à Aden d'ouvrir une enquête sur cette tentative d'assassinat qui visait le convoi du gouverneur de Taez, et d'identifier et d'arrêter ses auteurs.

Des médias locaux ont cité al-Misri réitérant la détermination de son ministère à éradiquer le terrorisme une bonne fois pour toutes, et à en éliminer les cellules et les sources de financement.

Il a également exhorté les agences de sécurité à renforcer leur vigilance pour protéger la sécurité et la stabilité de la capitale provisoire du gouvernement légitime.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 6

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha