Sécurité |

2018-01-10

Les forces égyptiennes tuent 8 militants au Sinaï


Un homme égyptien se tient dans un véhicule blindé alors que les habitants se rassemblent devant un poste de police à al-Arish, capitale provinciale du nord du Sinaï, après avoir été la cible d'une voiture piégée le 12 avril 2015. [Stringer / AFP]
Un homme égyptien se tient dans un véhicule blindé alors que les habitants se rassemblent devant un poste de police à al-Arish, capitale provinciale du nord du Sinaï, après avoir été la cible d'une voiture piégée le 12 avril 2015. [Stringer / AFP]

Les forces de sécurité égyptiennes ont tué huit militants lundi dans un raid sur leur cachette à al-Arish, au nord du Sinaï, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

"Les éléments terroristes tués ont été impliqués dans un nombre d'attentats terroristes", a déclaré mardi le ministère dans un communiqué.

Ils ont également été chargés de recruter de nouveaux éléments afin d'étendre "les opérations terroristes au Sinaï", a-t-il ajouté.

Les enquêtes menées par les agences de sécurité ont révélé que les extrémistes se cachaient dans un appartement à al-Risa, à l'est d'al Arish. Ils ont été tués lors d'un échange de tirs avec les forces de sécurité qui ont attaqué l'appartement.

Cinq mitrailleuses, deux engins explosifs improvisés (EEI) et des munitions ont été trouvés en leur possession.

"Al-Risa est l'une des zones [du nord du Sinaï] où les éléments takfiristes sont très actifs", a déclaré le général de division Farid Hajjaj, spécialiste de la sécurité.

Le poste de contrôle de sécurité d'al-Risa a été attaqué à 37 reprises depuis la révolution du 25 janvier 2011, le plus meurtrier ayant eu lieu en août 2012 lorsque 16 soldats ont été tués, a-t-il déclaré à Al-Mashareq.

"Les partisans de l'idéologie takfiriste ont une forte présence dans la région", a-t-il dit, notant que les militants profitent des zones reculées pour se cacher.

Les forces de sécurité égyptiennes luttent contre une insurrection menée par "l'Etat islamique en Iraq et en Syrie" (EIIS) au Sinaï, où le groupe a revendiqué une série d'attaques contre l'armée et les tribus ces dernières années.

Les forces de sécurité ont arrêté plus de 200 éléments de l'EIIS dans la région d'al-Risa au Sinaï depuis 2015, a indiqué Hajjaj.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 2
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha