Les Saoudiennes célèbrent la fin historique de l'interdiction de conduire


Une femme activiste saoudienne conduit une voiture en 2016 dans le cadre d'un appel pour mettre fin à l'interdiction de la conduite des femmes. Le 26 septembre, le roi Salman a émis un décret portant la levée de l'interdiction de conduire. [Photo fournie par l'activiste saoudienne Manal al-Sharif]

Une femme activiste saoudienne conduit une voiture en 2016 dans le cadre d'un appel pour mettre fin à l'interdiction de la conduite des femmes. Le 26 septembre, le roi Salman a émis un décret portant la levée de l'interdiction de conduire. [Photo fournie par l'activiste saoudienne Manal al-Sharif]

  • COMMENTAIRE

    4

  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

La décision historique de l'Arabie Saoudite émise mardi 26 septembre pour permettre aux femmes de conduire a été suivie par un flux de félicitations à l'extérieur et à l'intérieur du royaume, alors que l'euphorie se mêlait à l'incrédulité des militants qui demandent depuis longtemps de mettre fin à l'interdiction.

Le décret du Roi Salman entrera en vigueur en juin prochain, alors que le royaume élargira ses installations de licences et développera l'infrastructure pour accueillir des millions de nouveaux conducteurs, selon les médias de l'Etat.

La décision de permettre aux femmes de conduire est "audacieuse et décisive", a déclaré à Al-Mashareq, le professeur de l'Université d'Oumm al-Qura, Abdoullah al-Mouqrin.

La décision vient exactement au bon moment, a déclaré Rashid Al-Toukhi, rédacteur en chef du magazine international Al-Waqaee et directeur de l'Institut Al-Waqaee pour les études et les publications médiatiques.

La levée de l'interdiction était devenue une demande pressante et un besoin économique et social, a-t-il déclaré à Al-Mashareq.

"Plus de 1,5 million de conducteurs étrangers travaillent en Arabie Saoudite et rassemblent chaque année plus de 25 milliards de riyales saoudiennes (6,6 milliards de dollars)", a-t-il indiqué, ajoutant que cet argent sera progressivement économisé à mesure que plus de femmes commencent à conduire et que le besoin de conducteurs diminue.

L'agence de presse saoudienne dirigée par l'Etat a publié une déclaration après l'approbation des responsables et des gouverneurs provinciaux dans le cadre de l'arrêté royal.

Même le plus haut corps religieux du royaume a déclaré que la majorité de ses membres ont accepté que la conduite des femmes est "permise".

Les femmes expriment leur joie au décret

La journaliste Radwa al-Dosari a déclaré à Al-Mashareq qu'elle ne pouvait pas exprimer sa joie à la décision.

"C'était comme un rêve complet", a-t-elle affirmé.

"Un jour glorieux. Je ne peux pas retenir mes larmes", a déclaré Latifah Alshaalan membre du conseil de Shoura. "Félicitations aux femmes de ma patrie".

"Je n'ai pas dormi depuis la nuit dernière, s'écria Nora, ses yeux brillants, bordés d'une doublure noire.

Bien qu'elle portait un niqab noir qui cachait la plus grande partie de son visage, l'excitation de Nora mercredi était infectieuse.

"J'ai 27 ans et j'ai attendu une longue période cette décision. Maintenant, c'est finalement une réalité, et je ne peux pas attendre qu'elle entre en vigueur dans neuf mois", a-t-elle déclaré à l'AFP.

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test
  • COMMENTAIRES DU LECTEUR

    بنت الغربية

    2017-10-2

    Ses préjudices sont plus que ses avantages.

  • محمودسليمان

    2017-10-2

    Bien.

  • غيوره على ديني

    2017-10-1

    Que Dieu nous épargne le mal de sédition, qu'il soit connu ou inconnu!

  • shaibali

    2017-9-30

    Frère, Younis bin Mohammed et Hashem bin al-Qassim ont déclaré que Saleh al-Merri a cité Saeed al-Jariri qui a cité Abi Othman al-Nahdi qui a cité Abi Horayra en disant que le Prophète de Dieu (PSSL) a déclaré: "Si vos dirigeants sont bons, vos riches sont généreux et vous consultez les uns les autres, alors la face de la terre est meilleure pour vous que sous terre. Cependant, si vos dirigeants sont méchants, vos riches sont avides et vos affaires sont entre les mains des femmes, alors la partie sous terre est mieux pour vous que la face de la terre.