Les Saoudiennes célèbrent la fin historique de l'interdiction de conduire


Une femme activiste saoudienne conduit une voiture en 2016 dans le cadre d'un appel pour mettre fin à l'interdiction de la conduite des femmes. Le 26 septembre, le roi Salman a émis un décret portant la levée de l'interdiction de conduire. [Photo fournie par l'activiste saoudienne Manal al-Sharif]

Une femme activiste saoudienne conduit une voiture en 2016 dans le cadre d'un appel pour mettre fin à l'interdiction de la conduite des femmes. Le 26 septembre, le roi Salman a émis un décret portant la levée de l'interdiction de conduire. [Photo fournie par l'activiste saoudienne Manal al-Sharif]

  • COMMENTAIRE

    28

  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

La décision historique de l'Arabie Saoudite émise mardi 26 septembre pour permettre aux femmes de conduire a été suivie par un flux de félicitations à l'extérieur et à l'intérieur du royaume, alors que l'euphorie se mêlait à l'incrédulité des militants qui demandent depuis longtemps de mettre fin à l'interdiction.

Le décret du Roi Salman entrera en vigueur en juin prochain, alors que le royaume élargira ses installations de licences et développera l'infrastructure pour accueillir des millions de nouveaux conducteurs, selon les médias de l'Etat.

La décision de permettre aux femmes de conduire est "audacieuse et décisive", a déclaré à Al-Mashareq, le professeur de l'Université d'Oumm al-Qura, Abdoullah al-Mouqrin.

La décision vient exactement au bon moment, a déclaré Rashid Al-Toukhi, rédacteur en chef du magazine international Al-Waqaee et directeur de l'Institut Al-Waqaee pour les études et les publications médiatiques.

La levée de l'interdiction était devenue une demande pressante et un besoin économique et social, a-t-il déclaré à Al-Mashareq.

"Plus de 1,5 million de conducteurs étrangers travaillent en Arabie Saoudite et rassemblent chaque année plus de 25 milliards de riyales saoudiennes (6,6 milliards de dollars)", a-t-il indiqué, ajoutant que cet argent sera progressivement économisé à mesure que plus de femmes commencent à conduire et que le besoin de conducteurs diminue.

L'agence de presse saoudienne dirigée par l'Etat a publié une déclaration après l'approbation des responsables et des gouverneurs provinciaux dans le cadre de l'arrêté royal.

Même le plus haut corps religieux du royaume a déclaré que la majorité de ses membres ont accepté que la conduite des femmes est "permise".

Les femmes expriment leur joie au décret

La journaliste Radwa al-Dosari a déclaré à Al-Mashareq qu'elle ne pouvait pas exprimer sa joie à la décision.

"C'était comme un rêve complet", a-t-elle affirmé.

"Un jour glorieux. Je ne peux pas retenir mes larmes", a déclaré Latifah Alshaalan membre du conseil de Shoura. "Félicitations aux femmes de ma patrie".

"Je n'ai pas dormi depuis la nuit dernière, s'écria Nora, ses yeux brillants, bordés d'une doublure noire.

Bien qu'elle portait un niqab noir qui cachait la plus grande partie de son visage, l'excitation de Nora mercredi était infectieuse.

"J'ai 27 ans et j'ai attendu une longue période cette décision. Maintenant, c'est finalement une réalité, et je ne peux pas attendre qu'elle entre en vigueur dans neuf mois", a-t-elle déclaré à l'AFP.

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test
  • COMMENTAIRES DU LECTEUR

    رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-12-5

    Par Rostom Abou Amr. Le cri d'une femme: Suis-je sans légitimité? Ils ont volé tous mes droits Ils m'accusent d'être simple d'esprit. Ils m'attaquent sans aucune pitié, compassion ou conscience. Je suis un être humain, exactement comme eux. J'ai de la dignité et des droits. Ils me voient comme un corps et des parties intimes. Je suis une femme avec une personnalité. Je suis Eve et pas un diable. Je suis un être humain avec des sentiments. Je suis de chair et de sang. J'apprends. J'ai appris comment élever des enfants et les éduquer. J'ai fait d'Adam un homme avec un standing. Il est temps que vous vous teniez à mes côtés plutôt que de m'attaquer. Nous pouvons construire une société intégrée où nos droits sont égaux. Comment pouvons-nous demander une patrie libre quand Adam et Eve ne sont pas d'accord? Comment et jusqu'à quand les femmes seront-elles privées de leurs droits légitimes les plus élémentaires? Une solution juste et l'égalité des sexes est la bonne façon de construire une société informée et éduquée sans aucun défaut. Être un homme signifie donner aux femmes tous leurs droits. Ce n'est en aucun cas un cadeau de personne, car les femmes ont un message. Mes respects et appréciation pour tous. Merci. Rostom Abou Amr, le principal défenseurs des femmes arabes, mardi 5 décembre 2017

  • رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-12-4

    Par Rostom Abou Amr. Quand l'homme devient méchant, il est injuste envers les personnes les plus proches et les plus chères. Il semble que certaines personnes aient été créées pour compliquer la vie aux autres. Elles n'ont aucune pitié ou compassion dans leurs cœurs. Elles pensent qu'elles ont du pouvoir sur les gens, bien que personne ne leur ait demandé de l'avoir. Il y en a qui exploitent les pauvres, les personnes vulnérables comme s'elles étaient des esclaves en leur possession. Ils marchent avec arrogance. Il y a des femmes, des enfants et des personnes âgées que personne ne soutient; ils leur offrent simplement l'hostilité, l'injustice et la haine. Nous voulons savoir pourquoi cette situation persiste. Ne sommes-nous pas humains et égaux? n'ont-ils pas aussi le droit de vivre dans la dignité et la liberté? leur fournir toute l'aide humanitaire est le devoir de tous. Il y a des enfants et des femmes qui ont désespéramment besoin de traitement et de vêtements cet hiver. Où est la pitié? Et ils disent pourquoi Dieu Tout-Puissant nous fait cela. Dieu le Tout-Puissant peut effacer l'univers entier en un instant, s'il le veut. Cependant, la miséricorde de Dieu est énorme et elle couvre à la fois les cieux et la terre. J'espère que ceux qui parlent au nom des enfants et des femmes craindront Dieu. Certains d'entre eux ne font pas ce qu'ils disent. Que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur eux! Rostom Abou Amr, le plus grand partisan des femmes arabes, lundi 4 décembre 2017

  • رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-12-2

    Par Rostom Abou Amr Abul Saeed. La paix soit sur vous! Je vous remercie d'avoir soulevé ce sujet. Depuis un moment, j'ai voulu parler de ce sujet qui est important pour les hommes et les femmes âgés. J'ai entendu beaucoup d'histoires sur les refuges pour personnes âgées dans l'un des pays arabes. Une femme m'a appelé et m'a parlé d'une histoire très horrible. Avant de parler de l'histoire, je voudrais remercier l'Institute Sisterhood is Global Jordanie qui a pris l'initiative de soulever un problème aussi important. Revenons à notre histoire. Il y avait une femme qui vivait dans un refuge pour personnes âgées. La vieille femme malade a été soumise aux coups et aux insultes les plus violents. Dieu est grand! Ce ne sont pas des humains. Une vieille femme est exposée à la violence, aux coups et aux insultes! Que Dieu se venge d'eux! Plutôt que d'offrir des services de bienfaisance au refuge, ils torturent et battent les personnes âgées là-bas. En outre, une femme vertueuse d'un pays arabe m'a appelé pour me parler d'une histoire horrible dans un orphelinat. Le gestionnaire méprisable de l'orphelinat a frappé une fille sur son ventre, l'a insultée et l'a agressée. Ces criminels doivent être traduits en justice immédiatement et la peine la plus sévère doit leur être infligée sans pitié ni compassion parce qu'ils ont oublié qu'ils sont humains. Ils agressent, battent et torturent de jeunes garçons et filles. N'est-il pas assez que ces orphelins soient privés de l'amour des pères, des mères et de la famille ?! Rostom Abou Amr, le plus grand partisan des femmes arabes, samedi 2 décembre 2017

  • رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-11-30

    Par Rostom Abou Amr. Voici mon histoire. Je suis une femme qui s'est mariée à l'âge de 17 ans. Je viens d'une famille très conservatrice. Je suis éduquée, cultivée et très belle. Je dis cela avec toute modestie. J'ai beaucoup aimé mon mari. Un an après notre mariage, mon amour pour mon mari, qui est devenu toute ma vie, est devenu encore plus fort. J'étais très heureuse avec lui, et j'ai donné naissance à une belle petite fille. Un moment après l'accouchement, qui était comme un fantasme, mon mari a soudainement commencé à me détester. Il ne voulait plus me parler et ne dormait plus dans la même pièce où dormaient ma fille et moi. Les années ont passé comme ça; il ne me parlait qu'en cas de nécessité extrême, comme si je n'étais pas sa femme ou si je n'habitais pas avec lui dans la même maison. A 14 ans, ma fille était très bonne à l'école. Je n'ai parlé à personne de mon histoire ou de mes souffrances jusqu'à maintenant. Je ne sais pas quoi faire ni comment procéder. J'aime beaucoup mon mari, mais il ne supporte pas de regarder mon visage. Il rentre à la maison et sort sans me dire un mot. Il n'y avait pas de problèmes du tout. La famille et les gens me demandent pourquoi ne pas avoir un autre enfant pour que la fille puisse avoir une sœur ou un frère. Je trouve des excuses, je leur dis que je suis malade et que je ne peux pas avoir d'enfants maintenant. Bien sûr, je mens parce que je suis jeune et belle. Même ma famille et mes voisins savent que j'aime beaucoup mon mari et ils sont jaloux que j'ai un tel époux. C'est parce que je ne me suis jamais plainte à qui que ce soit de mes préoccupations ou de mes souffrances. Ils ne savent pas combien de torture et de souffrance j'ai dans cette vie. Ma vie est devenue insupportable à cause de ce qu'il fait avec moi. J'ai beaucoup souffert. Pendant des années, j'ai supporté la négligence de mon mari envers moi et ma fille qui est maintenant une jeune femme. Je vous remercie. Votre misérable sœur. Salutations. Rostom Abou Amr, le premier défenseur des femmes arabes, jeudi 30 novembre 2017

  • رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-11-27

    Par Rostom Abu Amr C'est l'histoire d'une femme qui s'est fait injustice par son mari. C'est une histoire triste et vraie. Il y avait une femme raffinée à qui un fiancé a demandé la main. Après s'être renseigné sur lui, le mariage a eu lieu. La femme était heureuse et contente, se disant: «Dieu merci de m'avoir donné un mari respectable qui me respecte et se soucie de moi.» Les jours et les mois passaient, et quand le mari rentrait chez lui, sa femme le recevait bien et le servait de la meilleure façon possible. Cependant, le mari restait à la maison sans lui parler. Il ne regardait même pas son visage. Il restait là, distrait. La femme lui demandait ce qui se passait et s'il y avait des problèmes. Le mari lui répondrait qu'il n'y avait rien. "Va te reposer. Va te coucher. Je n'ai pas envie de dormir maintenant. Je veux rester seul au salon », lui disait-il. C'était la même histoire tous les jours: le mari rentrait chez lui et ne disait rien à sa femme. Il restait là seul, distrait comme s'il vivait dans un autre monde. Comme toujours, il lui disait d'aller dormir et qu'il viendrait un peu plus tard parce qu'il n'avait pas envie de dormir. Il sortait alors et restait au salon. Mais une fois, la femme a décidé de surveiller son mari pour voir ce qu'il faisait seul dans le salon. Faisant semblant de dormir, elle a entendu son mari sortir et appeler une femme. Il lui a dit qu'il ne pouvait plus vivre sans elle, qu'il l'aimait et qu'il n'aimait pas sa femme, qu'il ne pouvait pas l'oublier et qu'ils devaient se marier. L'épouse a entendu toute la conversation. Choquée, elle a commencé à pleurer et quand il a fini l'appel, elle lui a dit: "Pourquoi me trompes-tu? Je ne t'ai rien fait». Il a répondu:« tu a mal compris l'histoire». l'épouse a expliqué qu'elle n'avait pas mal compris et qu'elle avait entendu toute la conversation puis a quitté le foyer conjugal pour retourner à la maison de ses parents. Plusieurs semaines plus tard, l'épouse a découvert qu'elle était enceinte de quatre mois. Le mari lui a promis de ne plus parler avec le femme. Il lui a fait plusieurs autres promesses. Quoi qu'il en soit, la femme est retournée à la maison conjugale. Des semaines plus tard, le mari a dit à sa femme si ...

  • رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-11-24

    Par Rostom Abou Amr Je lisais des journaux et des brochures de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Nous étions heureux parce qu'ils disaient qu'il y a maintenant une journée internationale pour l'élimination de la violence contre les femmes. Soyez bénis! Les femmes n'attendent qu'une occasion comme celle-ci; une occasion terrible, la journée internationale de la violence contre les femmes! Les femmes sont soumises à la violence, aux coups, aux meurtres, à la torture et au viol tous les jours. Des femmes sont également déplacées tous les jours et les femmes et leurs enfants sont forcés de chercher des aliments et des boissons. Cependant, les femmes ne cherchent pas des occasions, des journées ou des absurdités. Les femmes ont besoin d'une chose tangible sur le terrain. Le temps de discours est fini. Les femmes ont besoin de soutien et de sécurité, loin du meurtre et de la destruction. Les femmes doivent vivre dans la liberté et la paix, sans les battre, les tuer, les harceler ou les violer. Le viol n'est pas seulement un acte sexuel, il signifie l'usurpation de leurs droits légitimes. Tout le monde, en particulier ceux qui travaillent dans telle ou telle organisation ou association, ou ceux qui prennent part à tel ou tel séminaire, conférence, réunion, séance photo, voyage, le font au nom des femmes pour en bénéficier. Ils portent les vêtements les plus chers, mangent les meilleurs aliments, restent dans les hôtels les plus luxueux et voyagent en première classe en avions. Ils changent de vêtements avec chaque photo prise d'eux. Ils le font au nom des femmes, mais ils ne donnent jamais une partie de l'argent qu'ils collectent au nom des femmes. Ils devraient consacrer une partie de l'argent qu'ils reçoivent aux femmes dans le besoin. Il y a des femmes qui ont besoin de médicaments et d'un traitement immédiat. Il y a des femmes infirmes qui ne peuvent pas bouger. Les guerres et les revers sont la principale raison de ce qui s'est passé et de ce qui arrive aux femmes. Cependant, vous aussi, vous faites partie intégrante de ce qui arrive aux femmes. Tout le monde usurpe férocement les droits des femmes. Oui, beaucoup de ceux qui commercent au nom des femmes participent à la torture, la mort et la destruction des femmes partout dans le monde arabe. Mes respects et mes remerciements à tous les hommes et femmes honnêtes qui offrent une aide immédiate aux femmes qui ont besoin de médicaments, de traitements, de vêtements, d'aliments et de boissons. Merci à tous! Rostom Abou Amr, le plus grand partisan des femmes arabes, vendredi 24 novembre 2017

  • رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-11-23

    De là, je veux demander: Jusqu'à quand les femmes souffriront-elles à tous les égards? Cette souffrance continuera-t-elle pendant de nombreuses années à venir? Les préoccupations et les problèmes de ce monde ne sont-ils pas suffisants? N'est-il pas temps que les femmes vivent heureuses et en sécurité comme tous les autres humains? Ou pensent-ils que les femmes viennent d'une autre planète afin qu'ils puissent interdire et permettre ce qu'ils veulent? Les femmes sont créées libres et dignes comme vous tous, les humains, et elles ont droit à la pleine égalité. Les femmes ne constituent-elles pas la moitié de la société? elles élèvent, éduquent, travaillent dur et sacrifient. Elles ont beaucoup, beaucoup, beaucoup offert aux autres. Pourquoi les forcez-vous dans la plus difficile des difficultés? Pourquoi mettez-vous des obstacles, des barrières et des pompes devant elles? Au lieu de cela, vous devriez vous tenir à leur côté. Soyez réalistes et clairs. Aucune des deux parties ne peut faire disparaître l'autre. C'est la réalité et le fait que personne ne peut nier. Les droits des femmes ne devraient jamais être sous-estimés. Elles ont le droit, tout comme vous, de s'approprier, de vendre et d'acheter, et d'avoir leur propre décision sans aucune pression de qui que ce soit. Ne faites pas de bêtises contre les femmes et les filles. Il y a des femmes ambassadrices, écrivaines et poètes. Certains ont également assumé des positions très importantes. Nous devrions être fiers des femmes arabes et de leurs nombreuses réalisations. Nous devrions être respectueux, conscients et fiers de ce que font les femmes arabes dans le grand monde arabe. Enfin, tous mes respects et ma reconnaissances à l'égard des femmes arabes. Rostom Abou Amr, le premier défenseur des femmes arabes. Jeudi 23 novembre 2017

  • رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-11-19

    Par Rostom Abou Amr. Une fille avait mal au ventre et son ventre est devenu grand. Ils l'ont emmenée chez un médecin. Après l'examen, le médecin a dit à son père et à son frère qu'elle semblait être enceinte et qu'il faut qu'elle fasse des tests. De retour à la maison alors, elle souffrait énormément encore. Son père et son frère l'ont fait entrer dans une chambre et ils ont commencé à la battre. ils l'ont frappée durement, l'appelant, "basse et méprisable" qui a apporté la honte à la famille. La pauvre qui ne pouvait pas supporter la douleur extrême dans son estomac disait qu'elle était innocente mais ils ont continué à la battre fort jusqu'à ce qu'elle s'est évanouit. Elle ne pouvait pas supporter la douleur, l'humiliation et l'injustice. Le médecin, que je ne veux pas insulter parce qu'il est un fiasco en premier lieu, a décidé que la fille était enceinte avant de faire les analyses nécessaires. Quoi qu'il en soit, ils ont appelé l'ambulance pour emmener la fille à l'hôpital alors qu'elle était presque morte de la douleur et des coups de son père et son frère. La douleur dans son ventre était très forte. Ils ont fait des tests complets pour la pauvre fille à l'hôpital qui était dans un état critique. Elle était presque morte lorsqu'elle est arrivée à l'hôpital. Les tests ont finalement démontré qu'elle avait une appendicite, et c'est pourquoi son estomac lui faisait mal et était enflé. La vérité a été révélée au père: Elle avait tout simplement l'appendicite. Le père a commencé à pleurer en disant: "Ma fille, ma fille est innocente". Malheureusement, la fille est décédée dans la salle d'opération. La cause était ce médecin fiasco qui s'est précipité à informer son père sans d'abord vérifier l'état de sa patiente. Le médecin fiasco était injuste envers elle et l'a condamnée à mort, tout comme son père et son frère qui l'ont torturée à mort. Ils ont finalement découvert la vérité, mais trop tard. La fille est morte d'injustice après qu'ils ont douté de son honneur et sa dignité. Quelle horrible injustice! Que Dieu venge ceux qui étaient injustes envers cette fille pure et honnête et ceux qui étaient derrière sa mort! Dieu me suffit et Il est le meilleur arbitre contre chacun d'eux! Meilleures salutations,

  • اليماني

    2017-11-17

    Conduire ou ne pas conduire, ça n'a pas d'importance. Ce qui compte vraiment, ce sont les vrais principes islamiques.

  • رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-11-16

    Chacun doit apporter le plus d'aide possible et le plus tôt possible aux femmes touchées par les guerres. Il y a des femmes qui ont besoin de médicaments, de traitements, de vêtements, de sécurité et de sûreté. Les sentiments et les sens sont-ils si glacés que personne ne veut porter la responsabilité de soutenir les femmes? Où est la société? Où sont les peuples? Où est la conscience humaine? Les gens ne cherchent plus que leurs intérêts personnels. Ils parlent juste au nom des femmes, mais il n'y a rien de concret sur le terrain. Pourquoi y a-t-il beaucoup de sites Web et de conférences pour les femmes, mais nous ne voyons que des réunions non importantes? Les femmes ont besoin d'une intervention immédiate et urgente. Il y a de la pluie et un froid extrême, mais les gens ne font que regarder et ne font rien . La situation des femmes est confrontée à un réel danger. Mes salutations et mes appréciations à vous et à ce lieu hautement estimé. Rostom Abou Amr, le premier défenseur des femmes arabes. Jeudi 16 novembre 2017

  • رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-11-14

    Rostom Abou Amr Abou al-Saïd. Personne ne se soucie des souffrances de ces femmes exposées au viol, à l'humiliation, à la faim, à la privation et à l'insulte. Jusqu'à quand ceux qui font le commerce des femmes et au nom des femmes vont-ils poursuivre leurs intérêts personnels? Ils disent qu'ils ont fait telle ou telle chose et ont présenté telle ou telle chose lors de conférences et de réunions. Cependant, tout cela n'aidera pas les femmes dans la mauvaise situation dans laquelle elles se trouvent, y compris le viol, le meurtre et la destruction. Non, ils se contentent de voyager, de prendre des photos et de manger aux dépens des femmes pauvres que l'EIIS kidnappe, viole, tue et torture. Les sentiments et les sens sont-ils allés si loin dans leur manque de conscience ?! Arrêtez le commerce des femmes. Arrêtez de parler comme si vous avez déjà fait les femmes dans une meilleure situation! Vous êtes la principale raison des souffrances des femmes en Irak, en Syrie, au Yémen et dans les pays où il y a la guerre et la destruction. Les femmes sont dans une situation qui ne nécessite pas de séminaires et de conférences. Les femmes en ont assez de ces absurdités, des fausses promesses et de la propagande inutile. Dans les conférences et les réunions, vous dites que nous avons fait des projets et pris des décisions? Quelles décisions? Pour détruire les femmes? Regardez ce qui est arrivé aux femmes et à leur situation dans tout le monde arabe. Ce qui arrive aux femmes est injuste. Ils disent simplement qu'ils offrent tout aux femmes, mais rien n'est fait pour les femmes. C'est du n'importe quoi, rien de plus ou de moins. Il n'y a pas de soutien financier ou moral, pas de traitement, pas de médicaments, pas de vêtements. Nous sommes maintenant en hiver et il fait très froid. Ayez pitié de ceux qui sont sur la terre afin que celui qui est aux cieux ait pitié de vous! Merci! Rostom Abu Amr, le premier défendeur des femmes arabes. Mardi 14 novembre 2017

  • رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-11-12

    C'est l'histoire d'un garçon qui discute avec son ami. Un garçon de 19 ans rit de sa débilité en discutant avec lui la façon dont il veut se marier à la fin de cette semaine. L'ami lui demande s'il sait ce que signifie le mariage. Le garçon rit et dit: "Oui, je le sais. Qui penses-tu que je suis? "L'ami dit: "Le mariage n'est pas un jeu", a-t-il dit. "Je sais, mon ami". Il continue à rire en parlant, ce qui prouve qu'il ne sait pas ce que signifie le mariage et ce que signifie fonder une famille. Alors le garçon dit à son ami: "Laisses-moi te dire quelque chose. Ce n'est pas de ma faute. J'ai 19 ans, et la fille a 19 ans. Mon père veut nous faire marier, et que puis-je faire? Je suis comme la jambe d'une chaise à la maison; c'est mon père qui décide pas moi, ou ma mère. Il vient de me dire que je vais me marier cette semaine. Un point c'est tout". Le garçon parlait à son ami alors qu'il jouait dans la rue avec d'autres garçons, bien que son mariage aura lieu à la fin de la semaine. Avez-vous vu ce qui se passe? le vieil homme n'est pas éveillé et le jeune homme n'est pas conscient; sinon pourquoi devrions-nous entendre des histoires de nouveaux divorces chaque jour? Voyez-vous maintenant que ce sont les familles qui décident qui épouser et qui divorcer? C'est une farce, vraiment. Certaines familles détruisent toute une génération à cause de leur mentalité extrêmement démodée. Cordialement, Rostom Abou Amr, le plus grand défendeur des femmes arabes, dimanche, 12/11/2017.

  • رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-11-9

    De là, je voudrais dire assez de publicité, de publications et de bêtises. Ceux qui prétendent travailler pour les intérêts des femmes et pour soutenir les femmes doivent aussi arrêter. Permettez-moi de parler franchement et clairement. Il y a des sites qui parlent au nom des femmes et de la souffrance des femmes, et qui organisent des projets, des séminaires, des conférences, des vidéos et des promotions. Ils prétendent que tout cela est pour l'intérêt des femmes. Mais non, et mille non. J'ai suivi beaucoup de choses, et d'autres amis ont également suivi. Nous discutons ensemble. Cependant, il n'y a certainement rien qui se passe; ils tiennent juste des conférences, des entrevues et des séminaires, puis voyagent. Ils le font au détriment des femmes qui souffrent de la douleur; ils sont sans abri et sans père et n'ont aucun endroit où vivre avec leurs enfants. elles se déplacent dans les rues, à la recherche d'une source de vie pour qu'elles puissent trouver avec leurs enfants quelque chose à manger, se protéger du froid extrême et se mettre à l'abri des chiens égarés ici et là. Personne ne pose de questions à leur sujet lors de ces séminaires qui sont destructeurs pour les droits des femmes. ils offrent juste des images et parlent de ce qu'ils ont fait et sacrifié pour les femmes. Non et mille non. Les femmes ont besoin de médicaments, d'aide et de vêtements maintenant que l'hiver extrêmement froid approche. Arrêtez le commerce au détriment des femmes pauvres. Je demande à tous d'assumer la pleine responsabilité, car la situation des femmes est très difficile et une action immédiate, rapide et urgente est nécessaire De là, je demande une action rapide parce qu'il y a des femmes qui ont un besoin urgent de traitement, de médicaments, de vêtements, de nourriture et de boissons. O, vous qui prétendez apporter un soutien matériel et moral aux femmes dans le besoin, que faites-vous? Vous venez de les tromper avec des mots et des lettres et vous n'avez pas honte d'être photographié. C'est une absurdité qui nuit aux femmes et qui profite à vous et à vos intérêts personnels au nom des sans-abri, des pauvres et des nécessiteux. J'écris au nom de plusieurs femmes, à leur demande, et si cette situation se poursuit, je lancerai une campagne médiatique à grande échelle et agressive aux plus hauts niveaux.

  • رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-11-5

    Les femmes saoudiennes dignes acquérissent progressivement leurs droits, et elles ont maintenant un impact tangible sur la réalité dont tout le monde a témoigné. Cordialement, merci. Rostom Abou Omar, le premier défendeur des femmes arabes. Dimanche 5 novembre 2017

  • Rasha

    2017-11-3

    Contre la conduite en général.

  • عبدالعزيزصالح

    2017-11-2

    Aucune objection contre les femmes conduisant des voitures aussi longtemps que les règles islamiques sont respectées.

  • ابو وليد

    2017-10-31

    Les femmes en général conduiront des voitures. Pas de problème. Cependant, les gens dans notre pays ne sont pas suffisamment développés et sages comme le Bahreïn ou le Koweït, et par conséquent, il y aura des problèmes, des accidents et d'autres choses, comme le harcèlement sexuel et de très mauvaises choses. Vous allez blâmer les jeunes pour ce problème. Comme vous le savez, le Royaume est très grand. Que se passera-t-il lorsqu'une jeune fille très belle mettera beaucoup de maquillage, ne portera pas un niqab complet et portera une abaya serrée? Les accidents et le harcèlement sexuel vont augmenter. Par conséquent, des lois strictes doivent être mises en place pour cela dans la loi islamique. Le corps entier d'une femme contient des parties intimes et les femmes doivent porter le niqab et des gants noirs et la seule partie qui devrait apparaître de leurs corps est leurs yeux. Même les cheveux doivent être entièrement couverts, comme ce que nos mères et nos grand-mères faisaient et font encore, et comme le Prophète (PSSL) nous l'a ordonné il y a des millions d'années. Par conséquent, la conduite ne causera aucun dommage tant que les exigences nécessaires sont satisfaites.

  • ابو عبدالله

    2017-10-28

    Oui, vous avez dit la vérité. Cette décision est venue exactement au bon moment après que la foi de la nation soit devenue moins. Dieu me suffit et Il est le meilleur disposant des affaires.

  • رستم ابوعمرو مناصر الاول للمرأة العربية

    2017-10-26

    D'ici, je tiens à vous remercier pour vos efforts énormes. Cordialement, Rostom Abou Omar, un des premiers défenseurs des femmes arabes, jeudi 26 octobre 2017.

  • mamoon

    2017-10-24

    Conduire pour les femmes est approprié / inapproprié en termes de recour aux conducteurs privés. Pourquoi ne pas avoir des conducteurs de la même famille?

  • خالد المالكي

    2017-10-24

    Laissez votre sœur, votre épouse et votre mère sortir dans la rue pour flirter avec des jeunes hommes sans que personne ne dise quoi que ce soit à ce sujet. Laissez les jeunes hommes les déranger pendant que vous l'ignorez, O, vous qui manquent de mœurs et de religion. Il dit que la plupart des gens soutiennent la décision. Tu es un menteur, bâtard.

  • 2017-10-23

    Que Dieu nous épargne les maux de la sédition, connue ou inconnue!

  • Safaari axmdd

    2017-10-22

    Que Dieu vous brûle maintenant, O, Saoudiens! La guerre ne sert à rien.

  • abdullah

    2017-10-19

    Quand les femmes conduisent des voitures, ce sera beaucoup mieux que d'utiliser des chauffeurs.

  • بنت الغربية

    2017-10-2

    Ses préjudices sont plus que ses avantages.

  • محمودسليمان

    2017-10-2

    Bien.

  • غيوره على ديني

    2017-10-1

    Que Dieu nous épargne le mal de sédition, qu'il soit connu ou inconnu!

  • shaibali

    2017-9-30

    Frère, Younis bin Mohammed et Hashem bin al-Qassim ont déclaré que Saleh al-Merri a cité Saeed al-Jariri qui a cité Abi Othman al-Nahdi qui a cité Abi Horayra en disant que le Prophète de Dieu (PSSL) a déclaré: "Si vos dirigeants sont bons, vos riches sont généreux et vous consultez les uns les autres, alors la face de la terre est meilleure pour vous que sous terre. Cependant, si vos dirigeants sont méchants, vos riches sont avides et vos affaires sont entre les mains des femmes, alors la partie sous terre est mieux pour vous que la face de la terre.