Médias |

2017-06-02

La télé du Ramadan met les spectateurs yéménites sur « le bon chemin »


Pendant le mois sacré de jeûne des musulmans, les Yéménites se rassemblent dans des lieux publics pour regarder des programmes télévisés du Ramadan diffusés sur de grands écrans. [Faisal Darem/Al-Mashareq]
Pendant le mois sacré de jeûne des musulmans, les Yéménites se rassemblent dans des lieux publics pour regarder des programmes télévisés du Ramadan diffusés sur de grands écrans. [Faisal Darem/Al-Mashareq]

Pendant le mois sacré du Ramadan, le secteur de l'audiovisuel yéménite s'efforcera de promouvoir des valeurs positives et de sensibiliser sur l'extrémisme et le terrorisme, ont indiqué les responsables de plusieurs chaînes de télévision par satellite à Al-Mashareq.

En plus des dégâts économiques, sociaux et psychologiques que des groupes comme al-Qaïda ou « l'État islamique » (Daech) infligent au Yémen, ont-ils déclaré, ces groupes déforment l'image de l'islam dans d'autres sociétés.

« L'audiovisuel joue un rôle majeur dans la correction des idées reçues dans la société, y compris l'extrémisme, qui a coûté la vie à de nombreux innocents dans toutes les provinces », a fait savoir Faisal al-Shabibi, directeur général de la chaîne de télévision Yemen Today (Al-Yemen al-Youm).

Les programmes de la chaîne visent à sensibiliser sur l'extrémisme et le terrorisme, a-t-il expliqué à Al-Mashareq, ajoutant que ces sujets sont un thème central des journaux télévisés et des émissions de débat pendant le Ramadan ou tout autre mois.

« La chaîne diffuse des programmes de sensibilisation contre le terrorisme et l'extrémisme qui comprennent des scènes montrant des victimes d'attentats terroristes au Yémen, pour rappeler aux téléspectateurs les tragédies causées par cette idéologie extrémiste », a-t-il fait savoir.

Deux des programmes sur ce thème et diffusés pendant le Ramadan sont « Ummaton Wasatan » (Communauté modérée) et « Min al-Qalb » (Ça vient du cœur), a précisé al-Shabibi.

Ummaton Wasatan est un programme religieux dans lequel des érudits discutent de l'importance d'adopter la modération comme mode de vie, a-t-il expliqué, et Min al-Qalb s'adresse directement aux spectateurs.

Le public de ces émissions est très religieux et prend le contenu de ces programmes très au sérieux, a-t-il ajouté.

Promotion des valeurs positives

Sur la chaîne Al-Saeedah, le directeur des programmes Mukhtar al-Qadsi a indiqué à Al-Mashareq que la sensibilisation contre le terrorisme et l'extrémisme se faisait grâce à des programmes religieux qui font la promotion de la modération et du centrisme.

Parmi ceux-ci se trouve « Majlis Ramadani » (Une session de discussion du Ramadan), présentée par le célèbre érudit Mohammed ben Ismail al-Omrani, connu pour sa défense de la modération et du centrisme comme mode de vie.

Avec ses programmes religieux, la chaîne satellite Al-Iman cherche aussi « à sensibiliser à l'importance de la tolérance, de la modération et du rejet de l'extrémisme, de la haine et du terrorisme », a indiqué Mohamed al-Lawzi, directeur de la chaîne.

Deux émissions abordent directement le sujet de l'extrémisme, a-t-il déclaré à Al-Mashareq.

Plusieurs épisodes de« Nabad al-Shareh » (Le pouls de la rue) ont été consacrés à la discussion des moyens de combattre l'extrémisme, le terrorisme et leurs effets psychologiques et socio-économiques négatifs sur la société, a-t-il ajouté.

Nabad al-Shareh propose des sondages d'opinion publique réalisés par des membres d'agences de sécurité, des érudits et des intellectuels, a-t-il précisé.

« Wa'tasimu »(« Se raccrocher fermement », tiré d'un verset du Coran) fait la promotion de la modération, du centrisme, de la solidarité et de la compassion, a déclaré al-Lawzi.

Al-Iman TV diffuse régulièrement des émissions de sensibilisation, pour rappeler aux spectateurs les conséquences négatives du terrorisme sur la société et l'importance de résister à des groupes comme al-Qaïda et Daech, a-t-il indiqué.

Le mois sacré du Ramadan est un moment parfait pour promouvoir la modération et le centrisme à travers des émissions religieux et des séries télévisées, a affirmé Khaled Allaw, professionnel des médias et producteur pour la chaîne al-Saeedah.

Mais la sensibilisation contre le terrorisme et l'extrémisme doit se faire continuellement tout au long de l'année, afin d'être le plus efficace possible, a-t-il expliqué à Al-Mashareq.

Aimez-vous cet article?

Al icons no 10
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha

Di blue bubble 1 COMMENTAIRE (S)

الصقرابوحسان الصعر | 2017-06-08

Il doit y avoir des campagnes de sensibilisation contre le terrorisme à travers des émissions de télévision et de radio et des publications en ligne afin d'éliminer toutes les formes de terrorisme. Demandez également aux hommes de religion justes d'expliquer la pensée islamique. Tout ce qui est contre notre islam doit être rejeté car il n'appartient pas à l'islam.

Répondre