Terrorisme

Confrontée à des difficultés financières, la milice libanaise a appelé sa base à aider ses combattants en les équipant en matériel militaire.


Un membre des forces d'élite a perdu la vie, et deux autres ont été blessés en repoussant une attaque d'al-Qaïda sur Camp Badha à Duaan.


Des frappes aériennes près de la frontière libyenne frappent des postes avancés terroristes et des points de rassemblement après une série d'attaques contre la population chrétienne d'Égypte.


Ce stimulant, administré sous forme de pilule, aurait été autorisé par Daech pour faciliter le « djihad », car il donne de l'endurance aux combattants.


CAu moment où l'EIIS est attaqué à al-Raqa, il est en train de chercher des moyens d'ouvrir une voie d'approvisionnement qui aboutit à la périphérie de la ville libanaise d'Arsal.


Douze personnes ont été tuées dans deux attentats distincts à Téhéran, revendiqués par l'agence de propagande de Daech, Amaq.


L'Égypte œuvre à faire en sorte que les citoyens qui sont partis se battre avec des groupes extrémistes en Syrie ne présentent pas de menace à leur retour.


Les pistes et les points de passages utilisés par les trafiquants qui tentent de faire passer des armes via la frontière libanaise sont plus étroitement surveillés.


Les résidents qui ont fui Mossoul racontent comment le groupe détient en otages des familles pour les utiliser comme boucliers humains contre l'avance des forces irakiennes.


Le Corps des Gardiens de la révolution islamique d'Iran attise les tensions sectaires dans l'est du royaume en soutenant des éléments radicaux, affirment des responsables.