Terrorisme

Un attentat-suicide a tué au moins six soldats yéménites à Shabwa, alors que les éléments d'al-Qaïda à Abyan ont fait explosé un quartier général de sécurité vacant.


Alors que Daech est attaqué en Irak et en Syrie, ses liens avec son affilié du Sinaï se distendent, et les différends entre les deux groupes se creusent, indiquent des experts.


Les Houthis ont envoyé un bateau chargé d'explosifs attaquer ce port d'une importance vitale, mettant en danger la livraison d'aide humanitaire aux Yéménites, expliquent des responsables à Al-Mashareq.


Trois soldats non armés qui étaient hors service ont été tués par des tirs de mitrailleuse alors qu'ils conduisaient leur pick-up près d'un poste de contrôle militaire dans l'Hadramaout.


Des spécialistes de l'université d'Aden et de la Direction générale des antiquités et des musées évalueront les dégâts occasionnés aux sites anciens.


Après que les forces égyptiennes ont coupé les voies régulières de trafic, le groupe terroriste tente de sécuriser les armes par voie maritime.


Les forces égyptiennes affrontent le mouvement Hasm, qui est apparu il y a un an et qui s'en prend aux forces de sécurité.


La mort du chef du Wilayat de Sinaï en charge du recrutement de terroristes est un coup dur pour ce groupe affilié à l'EIIS dans la péninsule.


Les déclarations de Qassem Soleimani, commandant des forces Qods, révèlent clairement que la stratégie de l'Iran consiste à établir un couloir terrestre de Téhéran à Beyrouth, en passant par Bagdad et Damas.


Les attaques contre des soldats chargés de protéger l'usine de gaz naturel liquéfié de Balhaf ont fait des victimes et blessé des dizaines de personnes.