Sécurité

Les chefs religieux ont rencontré des représentants du gouvernement et de l'armée pour discuter des efforts visant à promouvoir un discours religieux positif à Wadi Hadramaut.


Lors d'une opération transfrontalière, les forces irakiennes ont capturé cinq membres opérationnels de haut rang de l'EIIS qui avaient participé à des attaques à Mossoul et dans l'Anbar.


Des spécialistes des missiles iraniens et libanais ont été tués lors d'une frappe aérienne de la coalition arabe visant un centre de commandement des Houthis au nord de Saada.


Des forces d'élite de la seconde zone militaire ont été déployées dans le nord de Hadramaout, avec une couverture aérienne de la coalition arabe, dans le but de chasser al-Qaïda.


La vie est désormais meilleure pour les habitants de la province depuis le départ d'al-Qaïda il y a deux ans, et avec le déclin et la perte d'influence du groupe.


La coalition arabe a pris pour cible le plus haut leader politique des Houthis, Saleh al-Samad, alors que cette milice soutenue par l'Iran est confrontée à ses anciens alliés.


La rhétorique inflammatoire iranienne, associée aux attaques du royaume par les Houthis soutenus par l'Iran, a contribué à l'augmentation des tensions.


Les forces irakiennes ont abattu Abou Waleed al-Shishani et quatre de ses lieutenants lundi, dans ce qui est vu comme un coup sévère porté au groupe terroriste, expliquent des experts irakiens.


L'opération de grande ampleur visant à chasser les groupes terroristes du Sinaï se poursuit, alors que le gouvernement lance un plan de quatre ans pour permettre le développement de la région.


Des exercices conjoints garantissent que l'armée du Qatar reste pleinement disposée à opérer aux côtés des Etats-Unis pour contrer les menaces régionales et internationales.