Éducation

La milice nomme du personnel académique affilié et apporte des changements aux programmes dans les domaines de la culture islamique et de l'éducation nationale.


Le nouveau plan comprend six domaines principaux, expliquent des responsables, et il servira de fondation à un avenir radieux pour les jeunes générations ambitieuses.


Les enfants de réfugiés syriens sont les principaux bénéficiaires du programme Hajati de don d'argent en Jordanie, dont l'objectif fixé est d'aider 100 000 enfants de diverses nationalités d'ici fin 2018.


La structure en nid d'abeille, qui a récemment remporté un prix d'architecture, peut être construite rapidement et par une main-d'œuvre non qualifiée.


Un nouveau programme aide les élèves syriens et à risque à aller dans des écoles libanaises en versant une allocation mensuelle aux familles.


Le syndicat de l'université affirme que les 300 nouvelles nominations académiques ont été faites sous pression, pour faire avancer l'agenda politique des Houthis.


Des réfugiés syriens partagent leurs compétences professionnelles avec des jeunes jordaniens grâce à un programme qui profite aux deux côtés et renforce la cohésion sociale.


Certains des écoliers irakiens et syriens réfugiés qui se sont inscrits à la nouvelle école et au centre de formation professionnelle n'ont pas fréquenté l'école depuis plusieurs années.


Ce projet a pour but de fournir des opportunités d'éducation supérieure aux réfugiés syriens ainsi qu'aux jeunes Libanais dans les communautés qui les accueillent.


La décision de l'université de renvoyer des professeurs et des employés qui ne peuvent pas se rendre au travail est considérée par beaucoup comme étant orchestrée par les Houthis.