http://almashareq.com/fr/articles/cnmi_am/newsbriefs/2019/06/11/newsbrief-02

Un quart de million de Yéménites déplacés au cours des 6 derniers mois

La violence au Yémen s'est poursuivie sans relâche dans les six mois qui ont suivi l'accord historique de Stockholm, avec des dizaines de milliers de personnes nouvellement déplacées, a annoncé mardi 11 juin le portail égyptien Ahram Online.

"L’accord de Stockholm n’est plus qu’encre sur papier si les parties belligérantes et leurs commanditaires n’agissent pas maintenant", a averti Mohamed Abdi, directeur de pays pour le Yémen du Conseil norvégien pour les réfugiés.

"La meilleure chance du Yémen de mettre un terme à la faim et de mettre fin au conflit qui dure depuis quatre ans risque de faire l’objet d’une nouvelle tentative de paix infructueuse, en dépit du retrait récent des troupes des ports d’Al-Hodeida", a déclaré Abdi.

L'accord de Stockholm, signé le 13 décembre entre les Houthis (Ansarallah) soutenus par l'Iran et le gouvernement légitime du Yémen, offrait la plus brillante lueur d'espoir à des millions de Yéménites sur le point de mourir de faim. Mais sa mise en œuvre a été terriblement en deçà des attentes.

Les déplacements se sont poursuivis sans relâche au cours des cinq derniers mois, avec plus de 255 000 personnes contraintes de fuir leur domicile, selon l'Organisation internationale pour les migrations.

Depuis la signature de l'accord, plus de 26 000 personnes se sont retrouvées sans abri à al-Hodeidah, le port du champ de bataille au centre de l'accord.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
0
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha