La Jordanie lance une ligne téléphonique sur le suicide alors que les chiffres augmentent

  • + AJOUTER UN COMMENTAIRE
  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

Alors que le taux de suicide et de tentatives de suicide a augmenté en Jordanie, Le Département de la Sécurité Publique (DSP) a mis en place une unité de prévention spécialisée pour servir de ligne d'assistance au suicide, a fait savoir le quotidien The Jordan Times jeudi 12 octobre.

S'exprimant lors d'un atelier à l'Académie royale de police mercredi, le directeur de l'administration de l'information criminelle du DSP, le colonel Faisal Innab, a déclaré mercredi que 120 cas de suicide ont été enregistrés en 2016 et 104 cas au cours des neuf premiers mois de l'année 2017.

Les chiffres officiels montrent également que 486 tentatives de suicide ont été enregistrées en 2016 et 388 tentatives à la fin du troisième trimestre de 2017.

La ligne d'assiatance au suicide fait partie de la mission du département de protection de la famille pour faire face aux tentatives de suicide.

Selon le capitaine Tareq Saaideh du département de la protection de la famille, le capitaine Tareq Saaideh, les appels seront reçus via le 911 ou le numéro de téléphone qui sera annoncé prochainement par des officiers expérimentés qui relieront l'appelant avec un psychiatre spécialisé, un médecin légiste et le poste de police le plus proche.

L'objectif est de prévenir les suicides en fournissant un soutien psychologique, a-t-il dit.

La plupart des suicides et des tentatives de suicide sont commis à Amman, suivis par Irbid et Karak, selon les chiffres officiels.

Les tentatives de suicide sont plus fréquentes chez les personnes âgées de 18 à 27 ans.

Les suicides commis par des non-Jordaniens ont représenté environ 17% du total des cas au cours des neuf premiers mois de 2017, en particulier parmi les réfugiés syriens.

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test