Aoun rencontre des proches des militaires enlevés par l'EIIL

  • + COMMENTAIRE MAINTENANT
  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

Le président libanais Michel Aoun a rencontré, jeudi 5 janvier, des proches de militaires kidnappés par "l'Etat islamique en Irak et au Levant" (EIIL) , ont rapporté des médias libanais.

La réunion s'est tenue en présence du chef de la sécurité générale, le général Abbas Ibrahim, a rapporté l'Agence nationale de presse.

Aoun a rassuré les parents qu'il soulèverait la question avec les dirigeants arabes lors de sa prochaine tournée dans les pays arabes.

"Nous poursuivrons nos efforts jusqu'à ce que le sort des militaires soit clarifié. Nous n'épargnerons aucun effort à cet égard", a-t-il dit.

Ibrahim a déclaré que le nouveau président suit la question "sur une base quotidienne".

L'EIIL et le Front al-Nosra Front (FAN), également connu sous le nom de Front de Fatah al-Sham, avaient enlevé plus de 30 soldats dans des affrontements avec l'armée libanaise dans la ville frontalière d'Arsal en août 2014.

Seize ont été libérés en décembre de l'année dernière. Les deux groupes avaient précédemment exécuté quatre des otages. Neuf otages sont toujours détenus par l'EIIL.

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test