Plus de 1 000 combattants iraniens tués en Syrie, selon un responsable

  • + AJOUTER UN COMMENTAIRE
  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

Le chef du bureau iranien des affaires des anciens combattants a déclaré mardi 22 novembre que plus de 1 000 combattants envoyés par l'Iran pour combattre en faveur du régime syrien ont été tués dans le conflit, a rapporté l'AFP.

Dans un rapport publié par l'agence de presse Tasnim, Mohammad Ali Shahidi Mahalati, directeur de la Fondation iranienne des martyrs et des anciens combattants, a déclaré que "le nombre de martyrs de notre pays qui défendent les sanctuaires dépasse maintenant les 1 000".

Mahalati n'a pas précisé les nationalités des personnes tuées.

L'Iran a envoyé des conseillers militaires, ainsi que des combattants recrutés en Afghanistan et au Pakistan, pour combattre avec les forces du régime syrien. Ils sont connus en Iran comme "les défenseurs des sanctuaires".

L'Iran renie avoir des combattants en Syrie, et insiste pour que les commandants et les généraux de son corps d'élite du corps des gardiens révolutionnaires islamiques (CGRI)".

Les médias iraniens rapportent régulièrement la mort de "martyrs" iraniens, afghans et pakistanais en Syrie, dont les corps sont enterrés en Iran.

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test