Yémen : le port de Balhaf salue la sécurité retrouvée


Des représentants de l'autorité locale de Shabwa participent à une réunion pour discuter de la situation de sécurité avec les forces yéménites dans la résidence du gouverneur de la province le 21 décembre 2015. [Saleh al-Obeidi/AFP]

Des représentants de l'autorité locale de Shabwa participent à une réunion pour discuter de la situation de sécurité avec les forces yéménites dans la résidence du gouverneur de la province le 21 décembre 2015. [Saleh al-Obeidi/AFP]

  • COMMENTAIRE

    11

  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

Enfin libérés du contrôle étouffant d'al-Qaïda, les résidents et membres de tribus du port de Balhaf, dans la province de Shabwa, ont accueilli chaleureusement les forces yéménites chargées de maintenir la sécurité, ont indiqué des responsables locaux à Al-Mashareq.

Le 3 décembre, des forces yéménites, parmi lesquelles des troupes d'élite venues de la province voisine d'Hadramaout, sont arrivées à Balhaf et ont pris en charge la situation de sécurité et l'élimination d'al-Qaïda, qui utilisait le port pour du trafic d'armes.

Leur arrivée a mis fin à la présence d'al-Qaïda, qui restait dans la zone à cause d'un manque de sécurité, malgré les meilleurs efforts des tribus locales pour tenir en respect le groupe armé extrémiste.

« Les forces d'élite, qui se sont chargées du maintien de la sécurité dans les zones de Balhaf et ailleurs, ont été accueillies avec beaucoup de joie », a déclaré à Al-Mashareq Nasser al-Qamishi, gouverneur adjoint de Shabwa.

Les résidents de la ville portuaire du sud du pays « rêvaient du retour des agences de sécurité dans leurs régions, malgré les efforts faits par les membres de tribus pour cela », a-t-il indiqué.

Les forces d'élite étendent leur autorité et leur contrôle de sécurité le long de la côte avec la coopération de tribus locales et de la population, qui soutient et facilite cette tâche, a précisé al-Qamishi.

L'accueil des résidents de Balhaf et des environs où les troupes sont déployées « a été très chaleureux, reflétant l'importance du rôle que ces unités vont devoir jouer », a déclaré le commandant des forces de sécurité à Balhaf, Khaled al-Athmi.

« La présence des forces d'élite a mis fin aux espoirs que les groupes terroristes, qui apparaissaient de temps en temps, pouvaient avoir pour le contrôle de Balhaf », a-t-il déclaré à Al-Mashareq.

Le retour et le déploiement des troupes yéménites a coupé la route aux extrémistes armés et à tout autre groupe tentant de cibler ou de saper la sécurité, a-t-il affirmé, notamment grâce à la mise en place de barrages routiers.

Une forte présence de sécurité

Des membres locaux de tribus avaient formé des comités populaires pour protéger l'installation d'exportation de gaz du port, a rapporté al-Athmi.

Parmi ces combattants, 600 ont été sélectionnés et entraînés par les forces de la coalition et redéployés comme forces de sécurité régulières, opérant selon des stratégies de sécurité et des consignes de procédures claires, a-t-il indiqué.

« Les habitants de Balhaf ont accueilli à bras ouverts et ont obtempéré à toutes les mesures de sécurité, y compris la coopération aux points de contrôle », a-t-il rapporté. « Ainsi, les résidents ont été un facteur du succès des forces d'élite. »

Les forces d'élite sont déployées dans les zones adjacentes à la province d'Hadramaout jusqu'à Mouthallath al-Ayn à Shabwa, a-t-il décrit. Elles ont mis en place une ceinture de sécurité autour de la raffinerie de gaz de Balhaf et se sont déployées vers l'ouest le long de la côte, vers la province d'Abyan.

La présence de sécurité renouvelée à Balhaf et ses alentours forme désormais une solide défense « contre les ambitions des groupes terroristes qui s'affrontaient pour prendre le contrôle de Balhaf et de la plus grande entité économique du Yémen », a déclaré al-Athmi.

Retour de l'activité commerciale

Les habitants de Balhaf et des zones proches où les forces d'élite ont été déployées sont en meilleur état maintenant, « et cela se voit dans l'activité économique et commerciale des résidents », a indiqué Mohammed Salem, directeur du district de Roudum, qui comprend la ville portuaire de Balhaf.

« Les résidents ont accueilli le retour des forces de sécurité dans leurs régions très chaleureusement et de façons variées, car les membres de tribus s'étaient occupés du lourd fardeau du maintien de la situation de sécurité dans leurs régions », a-t-il déclaré à Al-Mashareq.

Les membres des tribus avaient entrepris de garder le gazoduc et d'autres lieux proches des installations de liquéfaction du gaz de Balhaf, a-t-il relaté.

« Les citoyens veulent une situation de sécurité stable pour pouvoir reprendre le travail librement et sans exploitation par une tierce partie », a déclaré Salem.

Le retour et le déploiement des forces de sécurité « mettront fin aux violations de sécurité, principalement la contrebande de gazole, qui avait lieu en plein jour par le biais du port de Balhaf et par plusieurs groupes ».

« Nous avons salué les membres des forces de sécurité avec fierté, car ce sont avant tout nos fils et ils sont de la région qu'ils protègent », a affirmé Cheikh Mohamed Saeed Kandouh, chef d'une tribu de Balhaf.

« La situation de sécurité est bien meilleure et l'attitude des résidents s'est améliorée grâce à la présence de ces forces », a-t-il indiqué à Al-Mashareq.

Les membres de tribus ont pleinement coopéré avec les forces de sécurité et ont remis toutes les zones sous leur contrôle, a-t-il déclaré, les habitants n'ayant pas pu poursuivre leurs activités commerciales et quotidiennes sans la présence de la sécurité officielle.

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test
  • COMMENTAIRES DU LECTEUR

    سید ایوب ابطحی

    2017-1-17

    C'est bien

  • نام ایمان محمدی

    2017-1-17

    Un article très intéressant. Veuillez publier des nouvelles sur le Yémen de façon quotidienne.

  • ناکو دشتی

    2017-1-17

    Ce sont des formalités. Ils veulent seulement distraire les gens.

  • محمد

    2017-1-17

    Honte

  • حامد

    2017-1-17

    J'espère que tous les pays musulmans ne vont pas être impliqués dans des guerres civiles étrangères. Amen !

  • عرفانشما لازم است

    2017-1-17

    Très bien

  • نام شما لازم است م و

    2017-1-17

    Votre message est très fastidieux et ennuyeux à cause des nombreuses répétitions. Veuillez ne pas l'envoyer à nouveau. Merci.

  • نام شما لازم استmohamad amini

    2017-1-17

    J'aime ça. Pas mal.

  • نام شما لازم است.سیاوش

    2017-1-17

    Bonjour. Nous sommes fatigués par tous ces crimes. Pourquoi est-ce que les problèmes doivent toujours se résoudre par des tueries ? Ils sont comme des hyènes.

  • نام شما لازم استkazemswand1837

    2017-1-17

    La paix entre tous les humains est la meilleure chose.

  • عیسی

    2017-1-17

    C'est très mauvais.