La police égyptienne tue 9 militants dans des fusillades dans le Grand Caire

Les forces de sécurité égyptiennes ont tué neuf militants lors de raids sur deux cachettes dans les villes d'Obour à Qalyubiya et dans la ville du 15 mai à Helwan Est, ont rapporté les médias égyptiens.

"Mahmoud Gharib Qassem, connu sous le pseudonyme de Khalaf al-Dahsoury, figurait parmi les terroristes tués au cours des raids", a déclaré le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Selon le communiqué, Qassem était un dirigeant de Lewaa al-Thawra et avait participé à l'assassinat du général de brigade Adel Rajaei en octobre 2016 et une attaque contre le poste de contrôle al-Egiezy dans le gouvernorat de Menoufiya en août 2016.

Deux officiers de police ont été tués lors de l'attaque au poste de contrôle, a indiqué le ministère.

"Les forces de sécurité ont saisi six fusils automatiques, deux fusils de précision, ainsi que du nitrate, des circuits électriques et des charges détonantes", indique le communiqué du ministère.

Aimez-vous cet article?
0
NON

1 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha

Il devrait être "les forces égyptiennes tuent 9 terroristes lors de raids sur des cachettes terroristes"

Répondre