L'Égypte augmente ses investissements dans le Sinaï de 75% en 2019-2020

Le ministère égyptien de la Planification a annoncé jeudi 22 août qu'il augmenterait de 75% ses investissements dans la péninsule du Sinaï pour l'exercice 2019-2020, ont rapporté les médias locaux.

La ministre de la Planification, Hala al-Saeed, a déclaré que l'Égypte investirait 5,23 milliards de livres égyptiennes (315 millions de dollars) dans le Sinaï en 2019-2020, dans le but de stabiliser une région frappée par la violence des groupes extrémistes armés.

Lors du dernier exercice financier, le ministère avait investi 2,896 milliards de livres (180 millions de dollars) dans le Sinaï.

L’Égypte mène une guerre concentrée dans le nord de la péninsule contre "l’État islamique en Irak et en Syrie" (EIIS).

Le gouvernement espère que l'investissement dans la région contribuera à lutter contre l'extrémisme et à apporter la stabilité en réduisant les taux de chômage supérieurs à la moyenne.

Le Sinaï du Nord recevra 2,85 milliards de livres (172 millions de dollars) des investissements, tandis que le Sinaï du Sud recevra 2,38 milliards de livres (143 millions de dollars), a annoncé al-Saeed dans un communiqué.

"Les investissements dans le nord du Sinaï concernent les domaines de l'éducation, de l'eau, de l'agriculture, de l'irrigation, des transports, du stockage, des activités immobilières et des projets de construction", a-t-elle déclaré.

Les investissements dans le sud du Sinaï seront "dans les secteurs de l'agriculture, de l'irrigation, des transports, de l'éducation et d'autres secteurs de services", a-t-elle ajouté.

Un assistant du président Abdel Fattah al-Sissi a déclaré l'année dernière que le plan de développement du Sinaï devrait coûter 275 milliards de livres égyptiennes (16,5 milliards de dollars) et sera achevé d'ici 2022, le qualifiant de "projet de sécurité nationale".

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha