Les ambassadeurs britanniques et américains rencontrent le commandant de l'armée libanaise

Les ambassadeurs britannique et américain au Liban ont rencontré le commandant de l’armée libanaise Joseph Aoun au siège du 2e Régiment des frontières terrestres pour discuter des progrès réalisés en matière de sécurité de la frontière syrienne, a fait savoir le portail en ligne libanais Naharnet ce mardi 16 juillet.

Après la rencontre avec Aoun et l'ambassadrice des États-Unis, Elizabeth Richard, l'ambassadeur du Royaume-Uni, Chris Rampling, a déclaré que la caserne "a joué un rôle important dans les opérations contre" l'État islamique en Irak et en Syrie" et le Front al-Nosra".

Cela a finalement conduit au succès de l'opération Fajr al-Juroud, a-t-il dit.

"Notre visite aujourd’hui pour discuter du progrès réalisé en matière de sécurité de la frontière libano-syrienne illustre bien la confiance dans les forces armées libanaises et la manière dont elles ont réussi à assurer le contrôle de l’État sur la frontière avec la Syrie", a-t-il souligné.

Rampling a indiqué qu'il avait réitéré le soutien indéfectible du Royaume-Uni au Liban dans le cadre de projets sociaux, économiques, éducatifs et humanitaires en cours, ainsi qu'un soutien accru aux forces armées libanaises et à d'autres agences de sécurité.

Les forces libanaises restent le seul défenseur légitime du pays, a-t-il déclaré.

"Nous restons des partenaires fiers de l'armée libanaise et nous sommes impatients de renforcer encore nos relations militaires et de sécurité", a-t-il ajouté.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
form.captcha