Le commerce jordano-irakien via al-Karameh se 'redresse'

La circulation sur le point de passage d'al-Karameh entre la Jordanie et l’Irak reprend lentement, à la suite de l'entrée en vigueur de nombreux accords signés au cours des derniers mois, a fait savoir le quotidien Jordan Times dans son édition de lundi 8 avril.

Le président de l'association des camionneurs jordaniens, Mohammad Dawood, a déclaré que "plus de concessions" avaient été faites depuis que les deux parties ont assoupli les règles d'entrée pour les camions en novembre.

Jusque-là, les camions n'avaient été autorisés à transporter des marchandises que d'un camion vers un autre, a-t-il déclaré, ajoutant qu'une condition supplémentaire imposait la mise en file d'attente d'au moins 200 camions à la frontière avant de pouvoir entrer en Irak.

La nouvelle réglementation autorise tout nombre de camions à entrer directement en Irak.

Un certain nombre d'accords commerciaux ont également été signés, notamment un accord de février exonérant 393 produits jordaniens exportés des droits de douane.

Du côté jordanien, le gouvernement a décidé d'exempter 75% des frais de manutention des marchandises irakiennes exportées à travers le port d'Aqaba, a déclaré Dawood.

L'accord le plus récent, signé en avril, visait à permettre aux camions irakiens et jordaniens de transiter par la terre ferme, afin de livrer des marchandises non seulement à l'intérieur du pays, mais également vers leur destination finale.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500